Mutuelle santé : payez-vous trop cher ? © momius, Adobe Stock
Maison

Les Français payent-ils trop cher leurs mutuelles santé ?

Question/RéponseClassé sous :Finances , mutuelle santé , mutuelle pas chère
 

Chaque Français dépense en moyenne 700 euros par mois pour sa complémentaire santé. Les différentes lois récemment votées sur le remboursement à 100% de certains soins ou la facilité à résilier les contrats ont provoqué une augmentation importante des primes payées en 2020. Comment faire pour limiter la facture ?

Les Français déboursent en moyenne 700 euros par mois pour leur complémentaire santé, un tarif qui grimpe facilement jusqu’à 2500 ou 3000 euros pour les seniors selon l'UFC-Que Choisir. Une dépense en hausse de 50% depuis 2006. Pour 2020, l’association de consommateurs a publié une étude montrant une augmentation moyenne de 5%, avec des hausses parfois conséquentes. Sur les 486 contrats proposés par 86 complémentaires santé, 10% ont subi une inflation supérieure à 12,5% et certains ont même vu leur tarif flamber de 35%. L’impact moyen de ces hausses s’élèverait à 80 euros par an, et jusqu’à 120 euros pour 20% des contrats étudiés. Des observations toutefois contestées par les professionnels, qui dénoncent des biais méthodologiques. Selon la Mutualité française, la hausse pour les mutuelles ne serait que de 1,8% en 2019 et elle prévoit 3% pour 2020. Les professionnels justifient ces hausses de prix par un effet mécanique d’âge, le relèvement des tarifs de base de la Sécurité sociale, mais aussi par la réforme 100% santé. Cette dernière, dont l’application s’étale entre 2019 et 2021, promet une prise en charge à 100% des lunettes, prothèses dentaires et auditives. Les mutuelles et complémentaires santé sont donc tenues de proposer un panier intégrant cette offre zéro reste à charge. La fin du remboursement de l’homéopathie, jugée peu efficace mais qui reste prise en charge par de nombreux contrats, pèse également sur les comptes des mutuelles.

Mutuelles : comment comparer les contrats

Les mutuelles santé sont aussi très critiquées sur la lisibilité des offres. En 2019, l’Unocam (Union nationale des organismes complémentaires d’assurance maladie) s’et engagé sur une meilleure lisibilité des contrats, avec notamment une harmonisation des intitulés et des exemples concrets de remboursement. Mais en raison de la disparité des situations individuelles, la comparaison reste difficile. Pour un aperçu personnalisé, on peut se tourner vers un comparateur en ligne de mutuelle santé, qui passe au crible les offres de différents prestataires en fonction de l'âge, la situation professionnelle et familiale, ainsi que des besoins personnels de santé (si vous avez des lunettes, que vous consultez fréquemment des spécialistes, etc).

Mutuelle : comte faire baisser la facture ?

  • Examinez les différentes offres de votre mutuelle ou assureur. Les nouveaux contrats sont souvent plus avantageux que les anciens.
  • Listez vos besoins exacts en matière de garanties. Votre contrat couvre peut-être des prestations auxquelles vous n’avez jamais recours et qui renchérissent vos cotisations.
  • Faites jouer la concurrence. Afin de faciliter le changement de mutuelle, une loi doit en principe entrer en vigueur au 1er décembre 2020 permettant de résilier son contrat sans frais à tout moment après la première année.
  • Tournez-vous vers une mutuelle en ligne. Ces dernières ont de plus faibles coûts de structure et proposent donc souvent des tarifs plus bas. Il faut en revanche vous attendre à des contacts plus limités pour répondre à vos demandes.
  • Passez par une offre groupée. Comme pour l’énergie et les télécoms, un prestataire rassemble des personnes préinscrites pour lancer un appel d’offre auprès des mutuelles pour obtenir un prix plus bas.
  • Optez pour une mutuelle familiale. Le cout par personne est souvent moins important qu’avec un contrat individuel.
  • La Complémentaire santé solidaire (CSS), réservée aux plus modestes, garantit une complémentaire gratuite ou avec participation financière selon l’âge et le plafond de revenus (12.084 euros pour une personne seule, 18.126 pour un couple, 21.751 pour un foyer de 3 personnes)
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !