Cela vous intéressera aussi

La gaine technique de logement, ou GTLGTL, est obligatoire dans tous les logements neufs comme dans le cadre d'une rénovationrénovation complète.

Gaine technique de logement : emplacement et types d'installations

La gaine technique de logement doit être accessible à tout moment, pour des interventions ou de la maintenancemaintenance. Elle se trouvera à l'intérieur du logement, près de la porteporte d'entrée, ou dans le garagegarage. Prévoyez un espace suffisant, au minimum de 600 mm de large par 200 mm de profondeur, sur toute la hauteur (450 x 150 mm pour un logement inférieur à 35 m2). En maçonneriemaçonnerie, en PVC, en boisbois ou en PlacoplatrePlacoplatre, la gaine technique de logement peut être encastrée, à l'intérieur du murmur, ou en saillie, posée sur le mur, voire semi-encastrée.

La goulotte DLP

Le plus simple moyen d'installer du GTL est la goulotte GLP (plastiqueplastique), qui se fixe simplement au mur et est spécialement conçue pour accueillir les différents éléments : le tableau de contrôle avec compteur et disjoncteur (ou dispositif de coupure générale si le disjoncteurdisjoncteur est à l'extérieur), le tableau courant fort (230 V) et le tableau courant faible (TV, téléphone, réseau). Il est également possible d'y ajouter des équipements optionnels comme une centrale domotiquedomotique, un ampli-répartiteur TV, etc.

Gaine technique de logement : la disposition des tableaux

Une gaine technique de logement s'installe avec une disposition libre des différents tableaux, avec toutefois certaines règles. Ceux de courant fort et de courant faible doivent être séparés par une cloison. L'alimentation générale chemine seule dans un compartiment dédié, et le retrait du tableau de contrôle doit pouvoir se faire sans avoir à toucher aux autres.

Pense-bête : si vous n'avez pas de garage, où la GTL est souvent installée pour des raisons esthétiques, vous pouvez la dissimuler dans un petit placardplacard.