Le lavage des vêtements synthétiques engendre une pollution microplastique. © nerksi, Fotolia

Maison

Combien de microplastique rejette une lessive ?

Question/RéponseClassé sous :appareil électroménager , pollution plastique , microplastique

Plus de 700.000 fibres de microplastique peuvent être relâchées lors d'une lessive de vêtements synthétiques. Quelles matières sont les plus polluantes ?

Plus de 1,5 million de tonnes de microplastique sont relâchées chaque année dans l'océan, selon une étude de l'Union internationale pour la conservation de la nature. Ces minuscules particules de plastique allant de quelques micromètres à cinq millimètres de long sont ingérées par les animaux aquatiques et peuvent se retrouver dans la chaîne alimentaire.

Les vêtements en synthétique constituent la première source de cette pollution non visible (35 %). À chaque lessive, des microfibres se détachent et se retrouvent dans l'eau de lavage puis dans les eaux usées et les rivières. Selon une étude de l'université de Plymouth, l'acrylique est la matière la plus polluante : chaque lessive de 6 kg à 30 °C ou 40 °C de vêtements en acrylique rejette 728.000 microfibres dans l'eau. Les vêtements en polyester génèrent 496.000 fibres par lessive et le mélange coton-polyester 138.000 fibres. Bien d'autres matières synthétiques (non étudiées ici) contribuent également à cette pollution : polyamide, élasthanne, nylon...

Les fibres synthétiques issues du lavage des vêtements sont la première source de pollution microplastique. © Statista

Comment diminuer les rejets de microplastique ?

Cette pollution n'est pas prête de diminuer. La consommation de fibres synthétiques a été quasiment multipliée par deux entre 2008 et 2010 pour atteindre 50 millions de tonnes. Parallèlement, la part des fibres naturelles (coton, lin, laine...) est tombée de 41 % à moins de 29 %. Parmi les solutions avancées : modifier les techniques de tissage et de confection de façon à ce que moins de fibres se détachent lors du lavage, installer des filtres spéciaux sur les machines à laver et dans les stations de traitement d'eau, acheter des vêtements en fibre naturelle ou... laver ses habits moins souvent.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi