Maison

La préparation pour une pose de parquet réussie

Dossier - La pose du parquet
DossierClassé sous :matériau , revêtement , parquet

On distingue deux grandes familles de parquets : massifs et multicouches (ou contrecollés). De qualités variables, ces produits existent en une large gamme d’essences européennes ou exotiques, de formats et d’aspects. Des considérations techniques autant que budgétaires dictent le choix du revêtement et, donc, son type de pose.

  
DossiersLa pose du parquet
 

Après avoir choisi votre parquet, suivez les conseils pratiques pour réussir sa pose.

Préparation avant la pose. © Cigdem, Fotolia

Avant la pose : le stockage du parquet

Quel que soit le type de pose, il est recommandé de stocker le parquet 48 heures à l'avance dans la pièce de destination afin de l'acclimater.

La température ambiante doit être de 15 à 20 °C et le taux d'humidité compris entre 45 et 65 %. Si le revêtement est destiné à un plancher chauffant, un préchauffage s'avère nécessaire.

Préparer le matériel

Dans le cas d'une pose clouée, on doit s'assurer que les lambourdes ou solives sont au même niveau. À défaut, des cales d'épaisseurs sont à prévoir. Un parquet collé ou flottant exige un support plan, propre et sec. Si la pose s'effectue sur une chape récente, il faut compter au moins deux semaines de séchage par centimètre d'épaisseur jusqu'à atteindre 3 % d'humidité.

Laisser au parquet la possibilité de travailler

Lors de la pose, un joint périphérique de 8 à 12 mm, selon les dimensions de la pièce et le parquet, doit être réservé pour permettre au bois de se dilater ou se rétracter librement. Ce joint se règle au moyen de cales en bois ou en plastique, à raison de trois par longueur de lame et une aux extrémités de chaque rangée. L'espace sera masqué par une plinthe (ou une moulure) en veillant à laisser 1 mm de jeu entre elle et le parquet. Si la plinthe (ou la moulure) bloque un tant soi peu le parquet, celui-ci ne pourra plus « travailler » et gondolera tôt ou tard. Enfin, il convient d'arrêter le revêtement au seuil des portes ou de deux espaces communicants barre de bois spécialement profilée.

De gauche à droite : plinthe, plinthe de recouvrement, seuil de niveau de porte, seuil de raccordement entre deux espaces à parqueter. © Marty