Maison

Mortier pour la restauration de la pierre

Dossier - Réparer la pierre de construction : murs et façades
DossierClassé sous :Maison , pierre , construction

-

Les façades en pierre subissent de nombreuses agressions d’ordre physique (intempéries, pollution atmosphérique…), chimique (nitrates, sulfates…) et biolologique (mousses, lichens…). Ces attaques engendent diverses pathologies qui se traduisent par des désordres à la fois esthétiques et structurels.

  
DossiersRéparer la pierre de construction : murs et façades
 

Il existe une gamme complète de mortiers dédiés à la restauration de la pierre. Formulés à base de chaux enrichie de charges minérales et adjuvantée, ils sont présentés en sacs de 25 ou 30 kg ou bien en « kit » (Parex Lanko, Weber...).

Construction d'un mur. © Brizmaker, Shutterstock

Le choix du produit dépend du type de roche à restaurer (tendre à ferme, ferme à dure...), de sa granulométrie (fine ou moyenne) et de l'épaisseur de rebouchage nécessaire : jusqu'à 100 mm.

Pour les grosses reconstitutions, il est prévu une armature inoxydable composée de clous et de fil en laiton. Quelle que soit l'importance de la réparation, un fixateur est appliqué au préalable pour neutraliser la porosité de la pierre et favoriser l'adhérence du mortier. Une pierre trop endommagée pour être rebouchée requiert un remplacement partiel. La partie malade est entièrement éliminée et comblée par un bloc de parement taillé à dimension et scellé à la place.

1. Régulateur de porosité, d’aspect blanc laiteux, à diluer avec de l’eau. Nature : dispersion d’acétate de vinyl éthylène. 2. Mortier de reconstitution et de réparation des pierres de taille calcaires ou siliceuses. Composition : poudre de pierre, charges et pigments minéraux, sels métalliques et liquide spécifique. Granulométrie de la poudre : 0,3 à 1 mm. PH du liquide : 3. Proposé en kit de 7 ou 21 kg, avec doseur. 3. Mortier de réparation des pierres calcaires tendres à fermes. Principalement à base de chaux aérienne et hydraulique (70 %) additionnées de charges minérales, organiques et de pigments. Deux références : TM et TF, pour granulométrie moyenne (1,5 mm) ou fine (0,3 mm). 4. Mortier de réparation et de jointoiement à base de chaux aérienne et hydraulique, poudre de pierre, charges calcaires et siliceuses, adjuvants spécifiques. Trois références : TF, DF et DG pour pierres très tendres à tendres à grain fin, fermes à dures à grain fin ou gros.