Maison

Principe de la motorisation des volets battants

Dossier - Motoriser des volets battants
DossierClassé sous :Bâtiment , Maison , décoration

La motorisation des volets battants reproduit le mouvement du bras humain pour ouvrir et fermer les volets pivotants. Proposé sous plusieurs coloris, pour un maximum de discrétion, ce matériel s’adapte à tous les types de volets et sa pose est accessible au plus grand nombre.

  
DossiersMotoriser des volets battants
 

La motorisation est aujourd'hui possible pour les volets battants. Ce type d'automatisme reproduit le mouvement du bras humain pour ouvrir et fermer les volets.

Quel est le principe de la motorisation des volets battants ? © NadineDoerle, Pixabay, DP

Avantages de la motorisation de volets battants

L'automatisme se compose d'un actionneur, à placer sous linteau ou en appui de baie, et de bras coulissants sur glissière qui se fixent sur les vantaux. Proposé sous plusieurs coloris, pour un maximum de discrétion, ce matériel s'adapte à tous les types de volets et sa pose est accessible au plus grand nombre.

Des volets battants motorisés. © Voltec

Principe de la motorisation

Le matériel mis en œuvre est conçu pour fonctionner sur des volets de un à quatre vantaux. L'actionneur est constitué d'un moteur tubulaire logé dans un caisson en aluminium que l'on peut recouper en longueur. La sortie de câble se situe, au choix, à droite ou à gauche. Le moteur est prolongé à une extrémité ou aux deux par un axe de transmission entraîné par un double engrenage pris dans un palier en polyamide autolubrifié. Les manœuvres d'ouverture/fermeture sont relayées par des boîtiers de renvoi, à engrenages graissés à vie, solidaires des bras. Ces derniers sont de type coudés, compas... à adapter à la forme des pentures (droite ou déportée) et au nombre de vantaux.

Le kit de motorisation des volets, avec la quincaillerie fournie. La gamme comprend plusieurs actionneurs d’une puissance de 100 à 235 W. Alimentation en 230 V, 50 Hz. Couple moteur 10 à 20 nm ; vitesse de rotation : 16 tr/min. Largeur des baies : 100 à 240 cm. Poids maximal par vantail : 30 à 50 kg. Épaisseur maximale de volet : 36 mm. © Voltec

Les dispositifs de sécurité

La fin de course est soit temporisée, soit automatique (aucun réglage nécessaire). Un dispositif de détection électromécanique ralentit et stoppe le mouvement en douceur, en bout d'ouverture comme de fermeture. Le temps d'un cycle est de l'ordre de 18 secondes. Si un obstacle se présente sur le parcours (un chat qui se dore au soleil par exemple), la détection coupe aussitôt l'alimentation électrique du moteur, assurant ainsi une sécurité anti-écrasement. Un débrayage manuel, livré de série, est prévu en cas de panne de courant. Les commandes peuvent s'effectuer depuis un poste fixe ou à distance via une télécommande infrarouge, radio, ou encore un gestionnaire domotique.

Si l'on doit s'absenter longtemps, une simulation de présence peut être assurée par une horloge programmable, un interrupteur crépusculaire, etc.