Que ce soit pour une fenêtre ou une porte, le coffrage d’un linteau coulé doit être solidement étayé et calé de niveau. Les planches sont huilées sur leur face intérieure afin de faciliter le décoffrage, après la prise du béton. © guidebeton.com

Maison

Comment réaliser un linteau ?

Question/RéponseClassé sous :construction de maison , maçonnerie , réalisation d'un linteau

Élément horizontal délimitant le haut des ouvertures, le linteau supporte le poids de la construction située au-dessus et le reporte sur les côtés du tableau. Il existe plusieurs façons de le réaliser.

Dans le bâti traditionnel, rustique ou à caractère patrimonial, les linteaux sont des éléments artisanaux en bois massif ou en pierre. Dans le second cas, ils peuvent être faits d'un seul bloc (monolithe) taillé sur mesure ou de plusieurs (avec clé). La construction moderne dispose d'un large choix de modèles industrialisés : 

Des dimensions variées, des longueurs d’appuis minimales

Les éléments industrialisés sont disponibles en différentes sections et longueurs adaptées aux largeurs de tableau normalisées (de 80 à 280 cm). Les règles de construction (DTU 20.1 et annexes) définissent la longueur des appuis à prévoir de part et d'autre du tableau. Le mode de calcul diffère selon la portée et le type de linteau. Par exemple, 20 cm au minimum pour les linteaux BA (en béton armé) préfabriqués ou « coulés en place ».

D’une largeur courante de 15 à 25 cm, le prélinteau en béton contraint est conçu pour rester en place. Il peut supporter un linteau fait de plusieurs blocs pleins ou coulé en place entre deux planches de coffrage. © Prebat

Il existe des dispositions particulières, relatives aux matériaux mis en œuvre ou aux grandes portées. Exemples :

  • linteaux armés en béton cellulaire, appuis de 20 cm au moins jusqu'à 1,75 m de largeur de tableau, de 25 cm  au-delà ;
  • manulinteaux en terre cuite, appuis de 10 cm minimum pour l'élément coffrant, plus dégarnissage des blocs de construction sur 10 cm supplémentaires pour le scellement de l’armature.

Suivant le matériau, la pose des linteaux préfabriqués s'effectue sur lit de mortier ou à l'aide d'une colle spéciale. Pour les linteaux banchés ou coulés, on prépare un béton dosé à raison 2 volumes de ciment, pour 4 volumes de sable, 6 de gravier et 1 d'eau.

  • Dans le cas d’une construction avec volets roulants, la méthode la plus rationnelle consiste à combiner un coffre spécifique et un demi-linteau. On peut choisir un modèle avec isolation par l’intérieur ou par l’extérieur.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi