Un bédane est un outil proche du ciseau à bois, mais plus épais, ce qui lui donne plus de résistance. Il doit son nom à sa ressemblance avec un bec de canard, ou bec d'âne, le canard, simplifié en bédane. © Lee Valley Tools
Maison

Bédane

DéfinitionClassé sous :Bricolage , Outillage , artisanat

Le bédane est un type de ciseau à bois caractérisé par une lame épaisse, plus haute que large. Sa grande résistance permet de travailler avec force dans les bois durs, notamment en charpenterie et en menuiserie pour creuser des mortaises, ainsi que dans l'art du tournage.

Bédane est la version moderne de « bec d'âne ». Ce mot de vieux français ne fait pas référence à l'équidé aux longues oreilles mais... au canard (« anas » en latin), à cause de la ressemble du bout triangulaire de sa lame avec le bec du volatile. Le bédane est traditionnellement pourvu d'un manche en bois dur. Les manches des modèles de charpentier ou de menuisier sont fréquemment renforcés par deux viroles : l'une autour de la base, l'autre de la tête. Les manches des outils de tournage ne comportent qu'une virole de base (du côté où la lame s'emmanche).

Le bédane de tourneur s’utilise en appui sur un guide, avec la face biseautée du tranchant dirigée vers le haut. Les bons outils ont une lame en acier rapide, qui résiste à l’échauffement  © Lee Valley Tools

L’outil à faire des trous carrés

Appartenant à l'illustre famille des machines d'atelier, c'est une sorte de perceuse à colonne conçue pour recevoir des outils de coupe d'un genre particulier. Ces derniers se composent en effet d'un corps creux de section carrée, ajouré latéralement et doté à sa base de quatre arêtes affûtées. Ils intègrent une mèche à spirale d'un diamètre correspondant à leur section intérieure.

Baptisée mortaiseuse à bédane carré, la machine travaille en combinant le mouvement rotatif de la mèche à bois et l'action de taille du bédane. Elle est aujourd'hui couramment utilisée par les professionnels du bois et les amateurs passionnés.

La mèche perce le bois, tandis que le bédane l’équarrit par pression verticale en abaissant le levier de commande. La profondeur de perçage se règle en fonction du travail désiré. L’usinage est net et précis. Il suffit de déplacer la pièce de bois pour réaliser une mortaise rectangulaire. © Multico

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !