Comment résoudre le problème des trop nombreux emballages jetés à la poubelle ? En les mangeant ! C'est l'idée de David Edwards, qui a conçu les wikicells, des coques de conditionnement comestibles. On devrait les voir arriver dès 2013 dans les restaurants et grandes surfaces.
Cela vous intéressera aussi

Dès l'année prochaine, les Français découvriront en grande surface et au restaurant des conditionnements comestibles de produits alimentaires et de boissons, les « wikicells ».

Inventé par David Edwards, le créateur du Whif, cet inhalateur de chocolat ou de café, les wikicells sont des emballages comestibles, conçus à partir de porduits naturels, chitosane - un polymèrepolymère biochimique le plus souvent obtenu à partir de la chitinechitine extraite de carapaces de crustacés - ou alginates (produits à partir d'extraits d'alguesalgues).

Un emballage comestible pour conditionner de la crème glacée : ce sont les wikiglaces. © Wikicells Designs

Un emballage comestible pour conditionner de la crème glacée : ce sont les wikiglaces. © Wikicells Designs

Les wikicells pour manger les emballages d'aliments

Ce nouveau type de conditionnement, en forme de coque, peut renfermer toutes sortes d'aliments et de boissons et être aromatisé. Les matériaux d'emballage habituels, tels que le plastique ou le cellophanecellophane, deviennent ainsi inutiles, et l'environnement peut faire l'économie de cette pollution.

Pour les consommateurs, cette innovation ouvre la voie à davantage de simplicité et de praticité, l'axe fort des nouveautés alimentaires de ces dernières années. Il suffit de laver à l'eau les wikicells avant de les ingérer. Par ailleurs, ces emballages se conservent dans un délai de quelques jours à plusieurs mois.

Les Français en feront l'expérience dès 2013, avec l'arrivée de wikicells renfermant des produits alimentaires liquidesliquides ou semi-liquides. Plus concrètement, les consommateurs pourront choisir des glaces, des yaourtsyaourts, du fromage ou des cocktails conditionnés dans ces petites coques.

Côté prix, rien n'est encore établi, mais l'entreprise à l'origine du concept, Wikicells Designs, assure vouloir s'aligner sur la concurrence installée.