Santé

Piqûre de moustique et allergie

Dossier - Attention aux piqûres et morsures !
DossierClassé sous :médecine , Incontournables , piqûres

L'été est le moment des vacances : un séjour à la montagne, la mer, la campagne sont autant d'occasions de se détendre et de découvrir la nature. Pourtant, tout peut être gâché par une morsure ou une piqûre indésirable. Dans ce dossier, découvrez quelques-uns des risques auxquels vous pouvez être confrontés, les précautions à prendre et la conduite à tenir en cas de problème.

  
DossiersAttention aux piqûres et morsures !
 

La principale menace des piqûres de moustiques est le risque de transmission de parasites ou de virus. Elles peuvent aussi être dangereuses pour les personnes allergiques.

Quels sont les risques d'une piqûre de moustique ? Ici, Aedes aegypti, vecteur principal de la dengue, de Zika, du Chikungunya et de la fièvre jaune. © Tacio Philip Sansonovski, Shutterstock

Sous nos latitudes, les piqûres occasionnelles de moustiques ne sont pas dangereuses en soi pour les personnes non allergiques. En revanche, les personnes allergiques peuvent développer différents symptômes (asthme, malaise...). Les réactions sont d'autant plus vives que les piqûres sont nombreuses.

Avec la venue de l’été, arrivent des visiteurs quelque peu indésirables : ce sont les moustiques. Parfois porteurs de virus, ils peuvent infecter des populations entières et propager des épidémies. L’Institut Pasteur travaille sur des solutions pour enrayer ce fléau, comme on peut le voir au cours de cette vidéo. © Sup'Biotech, Institut Pasteur

La principale menace des piqûres de moustiques est le risque de transmission de parasites (paludisme) ou de virus (virus du Nil, Zika...). Ces risques restent négligeables en France, mais dans les régions touchées par ces maladies, il convient de se protéger le plus possible des piqûres.

Comment se protéger des piqûres de moustiques ? © Institut Pasteur

Prévention des piqûres de moustiques

La prévention repose sur l'utilisation de moustiquaires, autour du lit ou aux fenêtres, ainsi que par l'emploi de répulsifs que l'on peut se procurer dans le commerce.

Le risque de piqûre est maximal entre 22 h et 4 h du matin. Pour éviter les piqûres de moustiques, il convient de porter des vêtements couvrant tout le corps dans un tissu suffisamment épais, car le moustique est capable de piquer au travers des tissus fins.

À l'arrivée de l’été, les piqûres de moustiques font leur apparition. Si elles sont en majorité bénignes, celles du moustique-tigre peuvent transmettre des maladies, comme par exemple la dengue ou le Chikungunya. L’IRD (Institut de recherche pour le développement) nous explique dans cette courte vidéo comment s'en prémunir simplement. © IRD

Comme d'habitude, une désinfection de la zone piquée prévient le risque de surinfection. L'application d'une pommade calmante soulagera les démangeaisons.