Santé

Reconnaître une morsure de tique

Dossier - Attention aux piqûres et morsures !
DossierClassé sous :médecine , Incontournables , piqûres

L'été est le moment des vacances : un séjour à la montagne, la mer, la campagne sont autant d'occasions de se détendre et de découvrir la nature. Pourtant, tout peut être gâché par une morsure ou une piqûre indésirable. Dans ce dossier, découvrez quelques-uns des risques auxquels vous pouvez être confrontés, les précautions à prendre et la conduite à tenir en cas de problème.

  
DossiersAttention aux piqûres et morsures !
 

Comment reconnaître une morsure de tique ? Découvrez quelques conseils pratiques pour mieux repérer l'animal sur votre corps et en comprendre les dangers.

Les tiques sont des arthropodes que l'on rencontre dans les sous-bois, les lisières ou les bords de chemins. Chacun des stades de leur développement nécessite la ponction de sang sur l'animal ou l'Homme.

Lors d'une morsure de tique, l'animal reste ancré dans la peau. © Aksenova Natalya, Shutterstock

La morsure de tique est le plus souvent indolore et seul un examen méticuleux du cuir chevelu et de la surface du corps (principalement le pli de l'aine, derrière le genou et sous le bras) permet d'identifier la présence des tiques.

Les périodes les plus propices aux tiques sont de mai à juin puis de septembre à octobre.

Tique gorgée de sang. © DR

Morsure de tique et maladies chez l'Homme

Les tiques en elles-mêmes ne sont pas dangereuses, bien que certaines femelles adultes, rares en Europe, peuvent secréter durant leur période de reproduction une neurotoxine dans leur salive pouvant provoquer une paralysie. En revanche, les tiques sont des vecteurs pour certaines bactéries et des virus pathogènes ; elles sont donc dangereuses en raison du risque de transmission de maladies. Diverses maladies peuvent être transmises par les tiques, nous n'aborderons ici que trois d'entre elles :

  • De 10 à 30 % des tiques sont porteuses d'une bactérie Borrella responsable de la maladie de Lyme.Le risque d'infection augmente avec la durée de fixation de la tique. Dans le cas d'une fixation prolongée, il est préférable de recevoir un traitement antibiotique, afin de limiter les risques d'infection.
  • La seconde maladie transmise par les tiques est l'encéphalite à tiques. L'agent responsable de cette maladie est un virus (TBF-virus). Les premiers symptômes correspondent à un état grippal, qui est ensuite suivi d'une atteinte neurologique. Une hospitalisation est souvent nécessaire. Ce virus est principalement présent en Europe centrale, mais aussi dans le nord-est de la France. Il existe un vaccin recommandé notamment pour les populations à risques.
  • La troisième infection est la fièvre boutonneuse méditerranéenne conférée par un virus qui guérit spontanément la plupart du temps.
Représentation d'une tique. © DR

Bien enlever la tique

Que faire en cas de morsure de tique ? Dans tous les cas il est recommandé de retirer soigneusement la tique, en prenant soin de ne pas la casser. La meilleure façon de se prémunir est de s'examiner de la tête aux pieds après chaque sortie dans la nature, principalement dans les zones d'élevage ou les zones à forte densité en gros gibier.