Il existe différents types d'ampoules. © Coloures-pic, Fotolia

Planète

Quels sont les différents types d'ampoules ?

Question/RéponseClassé sous :Eco-consommation , Eclairer , éclairage

Par Nathalie Mayer, Futura

 

Quand l’énergie du soleil ne suffit pas, les ampoules prennent le relais. Toutefois, toutes les ampoules n’éclairent pas de la même façon, ni avec la même efficacité. Découvrez les différents types d'ampoules.

En France, la consommation d'énergie dédiée à l'éclairage compte pour 12 % de la consommation totale d'électricité du pays (chiffres Ademe 2013-2014). Chaque foyer disposerait de quelque 25 points lumineux. Sur le marché, plusieurs types d'ampoules entrent en concurrence.

Ampoules à incandescence

Il existe une grande variété d'ampoules à incandescence : en forme de poire, sphériques, de différentes couleurs, en verre clair ou dépoli, à vis ou à baïonnette, etc. Cependant, nous devrions plutôt dire qu'il « existait » une grande variété d'ampoules à incandescence. En effet, depuis le 1er janvier 2013, celles-ci sont interdites à la vente, notamment du fait de leur faible rendement énergétique.

En effet, les ampoules à incandescence ne transforment que 5 à 8 % de leur consommation électrique en lumière ; le reste est converti en chaleur. Le rendement lumineux de ces ampoules à filament varie ainsi de 12 à 20 lumens par watt (lm/W).

Ampoules halogènes

Réputées pour leur puissance, les ampoules halogènes font un peu mieux que les ampoules à incandescence, avec 18 à 25 lm/W. Leur forte puissance nous oblige pourtant à les utiliser en éclairage indirect, en éclairant un mur ou le plafond, ce qui réduit leur performance sans baisser leur consommation.

Toujours dans un soucis d'efficacité énergétique, la Commission européenne a décidé d'interdire la commercialisation d'ampoules halogènes à compter de septembre 2018.

Ampoules fluocompactes (à économie d'énergie, ou basse consommation)

Les ampoules fluocompactes dérivent de la technologie des tubes fluorescents ou tubes néons. Elles sont également appelées « ampoules à économie d'énergie » ou « ampoules basse consommation » et éclairent bien plus efficacement : de 60 à 100 lm/W. Ainsi, une ampoule fluocompacte peut consommer jusqu'à cinq fois moins d'électricité qu'une ampoule à incandescence.

Leur évolution a considérablement réduit leurs plus gros défauts, qui concernaient le confort d'utilisation : le retard à l’allumage et l'apparence.

Diodes électroluminescentes, ou LED

Les premières ampoules LED (pour Light-emitting diode, en anglais) ne datent pas d'hier, mais il aura fallu attendre quelques évolutions technologiques (meilleure luminosité, meilleur rendu des couleurs, etc.) et une baisse des prix pour que celles-ci prennent progressivement une place sur le marché de l'éclairage. Aujourd'hui, leur efficacité énergétique (plus de 100 lm/W), leur durée de vie, leur résistance aux chocs et leur facilité d'intégration les rendent incontournables.

Des mises en gardes relatives à la forte proportion de lumière bleue émise par les ampoules à LED ont toutefois été lancées (voir notre article Les LED sont-elles dangereuses pour les yeux ?). Il est ainsi recommandé de se tenir à distance (20 centimètres au moins) de telles sources de lumière.

Utilisation des types d'ampoules

Une utilisation judicieuse de ces différents types d'ampoules en fonction de leurs caractéristiques et des usages est la clé d'un éclairage performant et économique à la maison.

Ainsi, les lieux éclairés durant de longues heures, comme les pièces de vie, pourront profiter des ampoules fluocompactes. Leur allumage progressif est également intéressant pour l'éclairage des chambres, surtout au moment du réveil.

Les LED pourront servir à la décoration ou à la création d'ambiances. La multiplication des sources lumineuses utilisées en éclairage direct et sans abat-jour devrait fournir assez de lumière pour se passer des halogènes.

Notez que l'on devrait plus exactement parler de plusieurs « types de lampes ». En effet, si dans la vie courante, on parle bien d' « ampoule » pour désigner l'objet destiné à produire de la lumière à partir d'électricité, le terme technique approprié est celui de « lampe ». L'ampoule se réduisant, de ce point de vue, au bulbe de verre qui constitue une partie de la lampe.

Cette ampoule en graphène est la plus fine du monde !  Il y a plus de 100 ans, le filament de la première ampoule était déjà en carbone. Il y a peu, des scientifiques on utilisé la même matière pour fabriquer une ampoule en graphène, la plus fine du monde. Voici en vidéo une explication de son fonctionnement. 

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.