Nos bâtiments haussmaniens aptes à supporter le virage écologique ? © Elena Elisseeva

Maison

Le prêt à taux zéro triplé pour les bâtiments basse consommation

ActualitéClassé sous :Maison , développement durable , prêt taux zéro

A partir du premier décembre, le prêt à taux zéro sera triplé pour les acquéreurs de logements qualifiés de bâtiment basse consommation (BBC), annonce le ministère du Développement durable.

A cette date, le prêt sera majoré jusqu'à 20.000 euros. Des décrets et arrêtés élaborés en ce sens seront signés dans les prochains jours par Jean-Louis Borloo, ministre du Développement durable, et Benoist Apparu, secrétaire d'Etat en charge du Logement et de l'Urbanisme.

Les deux ministres ont présenté ce mercredi les avancées du Plan Bâtiment du Grenelle Environnement. Il ressort de leur bilan qu'en 2009, près de 20.000 demandes de certifications BBC ont été déposées, soit dix fois plus que prévu pour cette année.

Des foyers de plus en plus éco-responsables

Les représentants de l'Etat se félicitent également du succès rencontré par l'éco-prêt à taux zéro. En six mois, ce prêt « vert », qui permet aux ménages français d'améliorer l'efficacité énergétique de leur logement, a été accordé à 50.000 foyers. L'Etat table sur 200.000 éco-prêts accordés d'ici fin 2010.

Les Français ayant souscrit un prêt « vert » demandent un montant moyen de 16.500 euros. Dans plus de 27% des cas, ils optent pour au moins trois travaux de rénovation thermique. Amélioration du système de chauffage, du dispositif de production de l'eau chaude et de la toiture sont les trois actions les plus prisées des particuliers.

Force verte

Selon les objectifs fixés par le Grenelle de l'Environnement, les consommations d'énergie des bâtiments existants devront être réduites de 38% d'ici 2020. Le projet de loi de finances pour 2010, actuellement débattu par le Parlement, devrait permettre d'accélérer le processus, grâce notamment au « verdissement » des outils fiscaux. Le ministère du Développement durable annonce en ce sens que « pour les logements neufs, le crédit d'impôt TEPA et le dispositif dit Scellier seront progressivement réservés aux logements classés BBC ».

Enfin, afin de réduire la facture énergétique des logements collectifs, Jean-Louis Borloo et Benoist Apparu lanceront un programme national visant à équiper de compteurs individuels d'énergie les logements situés dans des immeubles chauffés collectivement. Au final, les ménages français économiseront 100 euros par mois. 220.000 immeubles, représentant 4,5 millions de logements, seraient concernés.

Le programme permettrait alors de réduire de 450 millions d'euros les dépenses énergétiques annuelles des ménages français.