Maison

Lampes à économie d’énergie : pourquoi sont-elles lentes à s’allumer ?

Question/RéponseClassé sous :électricité , Eco-consommation , lampe à économie d’énergie
L'ionisation du gaz dans le tube des lampes fluocompactes est à l'origine du temps d'allumage. © DR

Les lampes à économie d'énergie, que l'on appelle aussi lampes à basse consommation ou encore lampes fluocompactes, sont dérivées de l'éclairage industriel en tube. Pour l'usage domestique, le tube est replié, et parfois enroulé plusieurs fois. Ces ampoules sont peu gourmandes en énergie si bien que, dans le cadre du Grenelle de l'environnement, la vente des lampes à incandescence est de plus en plus limitée en France tandis que les ampoules fluocompactes envahissent peu à peu le marché et nos maisons.

Lampes fluocompactes : pourquoi une faible vitesse d'allumage ?

Un des inconvénients d'usage qui leur est régulièrement reproché est une faible vitesse d'allumage. Si cela est de moins en moins vrai, les premières ampoules fluocompactes mettaient en effet du temps à chauffer. Pour créer de la lumière, il faut ioniser un mélange d'argon (gaz) et de mercure. Cette ionisation génère des ultraviolets transformés en lumière visible grâce à des particules fluorescentes placées sur la paroi du tube. Or l'ionisation est sous contrôle de l'électricité produite au niveau du ballast - le culot de l'ampoule - ce qui prend un certain temps.

Si les fabricants ont fait d'importants progrès technologiques pour atténuer ce temps de latence, il n'en reste pas moins qu'il faut toujours patienter quelques secondes avant que l'ampoule n'atteigne sa luminosité maximale (temps qui doit maintenant être indiqué sur l'emballage de l'ampoule).