Planète

Pyrénées-Orientales : autres lieux d’intérêt

Dossier - Tourisme dans les Pyrénées-Orientales
DossierClassé sous :tourisme , Voyage , Pyrénées-Orientales

Les Pyrénées-Orientales sont un département en forme de triangle qui possède trois fleuves côtiers : l'Agly, la Têt et le Tech. Le catalan, cette langue romane, est l'un des piliers de l'identité culturelle de cette région. Venez faire du tourisme dans cette terre d'accueil.

  
DossiersTourisme dans les Pyrénées-Orientales
 

Voici la liste du patrimoine des Pyrénées-Orientales. Celle-ci est publiée par le site « Histoire du Roussillon » et n'est pas exhaustive. Découvrez les lieux d'intérêt de ce département.

Les listes suivantes nous permettent de mesurer l'importance du patrimoine des Pyrénées-Orientales. Il y a bien des départements dont la liste serait de la même longueur et on peut se rendre compte des problèmes financiers des autorités et des particuliers qui se chargent de la conservation de tous ces monuments !

Quels sont les lieux d’intérêt à voir dans les Pyrénées-Orientales ? Ici, le château de Collioure. © Patrick S. Flickr, CC by-nc 2.0

Patrimoine religieux : églises, cathédrales…

  • les cathédrales d'Elne et de Perpignan ;
  • le prieuré de Marcevol (Arboussols) ;
  • le prieuré de Serrabona (Boule-d'Amont) ;
  • le prieuré Santa Maria del Vilar (Villelongue-dels-Monts) ;
  • l'église Sainte-Marie de la Garriga (Rivesaltes) ;
  • l'église Sainte-Marie d'Espira-de-l'Agly (Espira-de-l'Agly) ;
  • l'église Sainte-Marie de Domanova (Rodès) ;
  • la chapelle Sainte-Marie (Font-Romeu) ;
  • l'ermitage de Força Réal (Montner) ;
  • l'ermitage Saint-Antoine de Galamus (Saint-Paul-de-Fenouillet) ;
  • la chapelle Notre-Dame de Juhègues (Torreilles) ;
  • l'ermitage Sainte-Catherine de Baixas (Baixas) ;
  • l'ermitage de Saint-Ferréol (Céret) ;
  • l'ermitage Notre-Dame de Pène (Cases-de-Pène) ;
  • l'ermitage Notre-Dame de Consolation (Collioure) ;
  • la chapelle Notre-Dame del Coll (Calmeilles) ;
  • la chapelle Notre-Dame du Château d'Ultrère (Sorède) ;
  • l'ermitage Notre-Dame du Coral (Prats-de-Mollo-la-Preste) ;
  • la chapelle Notre-Dame de Vie (Argelès-sur-Mer) ;
  • l'ermitage Saint-Étienne de Pomers (Clara) ;
  • l'ermitage Saint-Guillem de Combret (Le Tech) ;
  • l'ermitage de Tanya (Laroque-des-Albères) ;
  • l'ermitage Santa Engracia du Montdony (Amélie-les-Bains-Palalda) ;
  • l'ermitage Saint-Maurice de Greulera (Ille-sur-Têt) ;
  • l'abbaye Saint-Michel de Cuxa (Codalet) ;
  • l'abbaye Saint-Martin du Canigou (Casteil) ;
  • l'abbaye Sainte-Marie d'Arles-sur-Tech (Arles-sur-Tech) ;
  • l'église Notre-Dame-des-Anges (Collioure) ;
  • l'église La Réal (Perpignan) ;
  • l'église Sainte-Marie-la-Rodona (Ille-sur-Têt) ;
  • l'église Saint-Jean-le-Vieux (Perpignan) ;
  • l'église Notre-Dame del Prat (Argelès-sur-Mer) ;
  • l'église Saint-Fructueux (Llo).

Patrimoine militaire : château de Collioure, palais des Rois de Majorque

  • le palais des Rois de Majorque (Perpignan) ;
  • le château d'Ultrera (Argelès-sur-Mer) ;
  • le château de Salses ;
  • le château de Collioure ;
  • le château de Canet-en-Roussillon ;
  • le château de Cérola (Olette) ;
  • le château de Caladroy (Bélesta) ;
  • le château de Carol (Latour de Carol) ;
  • le château de Castelnou ;
  • le château d'Espira-de-Conflent ;
  • le château de Rodès ;
  • le château de Tautavel ;
  • le château comtal (Perpignan) ;
  • le château de Pujol (Argelès-sur-Mer) ;
  • le Castillet (Perpignan) ;
  • la Salveterra (Opoul) ;
  • la tour de l'Alexis (Ille-sur-Têt) ;
  • le château de Valmy (Argelès-sur-Mer) ;
  • le château d'Aubiry (Céret) ;
  • le fort Saint-Elme (Port-Vendres) ;
  • le fort Bellegarde (Le Perthus) ;
  • le fort Béar (Port-Vendres) ;
  • le fort Dugommier (Collioure) ;
  • les fortifications de Mont-Louis ;
  • les remparts de Prats-de-Mollo-la-Preste.

Patrimoine civil : dolmens, rochers…

  • la Caune de l'Arago (Tautavel) ;
  • la dalle gravée de Glorianes (Glorianes) ;
  • la peire escrita (Formiguères) ;
  • le rocher gravé de Las Corts (Felluns) ;
  • le dolmen de La Rouyre (Ansignan) ;
  • le dolmen du Moli del Vent (Bélesta) ;
  • le dolmen d'A Fourna (Saint-Michel-de-Llotes) ;
  • le dolmen d'En Payrot (Saint-Michel-de-Llotes) ;
  • le dolmen des Mouillères (Saint-Michel-de-Llotes) ;
  • la via domitia ;
  • le pont-aqueduc romain d'Ansignan (Ansignan) ;
  • le sarcophage wisigothique d'Espira-de-Conflent (Espira-de-Conflent).
Gorges de Gouleyrous, près de Tautavel, où a été trouvé l'homme du même nom. © Divol, Wikipédia, CC by-sa 3.0

Patrimoine naturel : Cerdagne, pic du Canigou, massif des Corbières

  • les falaises d'escalade de Vingrau (Vingrau) ;
  • la grotte de Fontrabiouse (Fontrabiouse) ;
  • les gorges de Gouleyrous (Tautavel) ;
  • les orgues d'Ille (Ille-sur-Têt) ;
  • l'étang de Salses (Salses-de-Château) ;
  • l'étang de Canet (Canet-en-Roussillon) ;
  • la Cerdagne, partagée entre la France et l'Espagne ;
  • le pic du Canigou ;
  • le massif des Corbières (principalement dans l'Aude).
Le grand four solaire d'Odeillo, à Font-Romeu-Odeillo-Via, accueille une partie des équipes du laboratoire de recherche Promes, du CNRS (UPR 8521). © Rabatakeu, Wikipédia, CC by-nc 2.0

Patrimoine industriel : mines d’or et petit train jaune

  • le four solaire d'Odeillo (Font-Romeu-Odeillo-Via);
  • la centrale solaire Thémis (Targasonne) ;
  • les fermes éoliennes de Rivesaltes et Opoul-Périllos ;
  • les mines d'or de Glorianes ;
  • le petit train jaune ;
  • le puits des forçats (Mont-Louis) ;
  • la base d'essais d'hydravions (Saint-Laurent-de-la-Salanque) ;
  • la ligne TGV Perpignan-Barcelone.