Les dolmens, des structures mégalithiques, sont nombreux en Europe de l’ouest. Ici, en Irlande. © carina_chen, Pixabay, CC0 Public DOmain

Sciences

Dolmen

DéfinitionClassé sous :archéologie , Homme , dolmen
 

Un dolmen — du breton toal qui signifie table et men signifiant pierre — est un monument mégalithique édifié sans l'aide de mortier ou de ciment. Il est simplement constitué de grandes pierres — des monolithes — arrangées les unes par rapport aux autres. On les trouve en nombre en Bretagne et plus généralement dans l'ouest de l'Europe.

Il existe différents types de dolmens :

  • les dolmens simples sont les plus anciens ;
  • les dolmens à couloirs autorisent une réouverture de l'édifice ;
  • et les allées couvertes dans lesquelles chambre et couloir ne forment qu'un.

Les murs et les plafonds de certains dolmens sont par ailleurs ornés de gravures, de motifs ou d'animaux.

Ce monument funéraire mégalithique se situe à Campoussy, dans les Pyrénées orientales. Le plus vieux dolmen de France daterait du Ve millénaire avant J.-C. © PIXATERRA, Fotolia

Le dolmen, un style architectural très ancien

La plupart des dolmens ont été érigés à la période du néolithique. Ils se composent de plusieurs pierres verticales, les orthostates, supportant une ou plusieurs pierres plates, les tables. Bien que de nombreux dolmens soient, à ce jour, visibles hors sol, ils étaient à l'origine recouverts d'un monticule de terre nommé tumulus ou de pierres formant un cairn.

Les dolmens sont habituellement entourés d'un cromlech, un cercle de pierre mégalithique.

Les dolmens comme sépultures

Ces monuments funéraires pouvaient accueillir plusieurs sépultures. Ils auraient parfois été réutilisés au cours de l'histoire (Néolithique, Chalcolithique, etc.). Ce fait permettrait d'expliquer le nombre parfois important de restes humains (jusqu'à 100 corps) trouvés dans certains dolmens sur une surface relativement petite.