Tourisme dans les Pyrénées-Orientales

DossierClassé sous :tourisme , Voyage , Pyrénées-Orientales

Les Pyrénées-Orientales sont un département en forme de triangle qui possède trois fleuves côtiers : l'Agly, la Têt et le Tech. Le catalan, cette langue romane, est l'un des piliers de l'identité culturelle de cette région. Venez faire du tourisme dans cette terre d'accueil.

  
DossiersTourisme dans les Pyrénées-Orientales
 

Le département des Pyrénées-Orientales est situé dans le sud de la France, au nord de la Catalogne, à la frontière avec l'Espagne. Ce département regroupe l'ancienne province du Roussillon : Roussillon, Haute Cerdagne, Conflent, Vallespir et Capcir ainsi que le territoire des Fenouillèdes.

La ville de Perpignan regroupe plus d'un quart des habitants à elle seule, et plus d'un tiers avec sa banlieue. C'est la ville la plus importante, et seules les villes de Canet-en-Roussillon, Saint-Estève, Argelès-sur-Mer dépassent les 10.000 habitants.

Le département était presque entièrement de langue catalane — sauf dans le pays des Fenouillèdes, au nord, qui est de langue occitane. L'État a toujours imposé le français comme seule langue d'usage. Néanmoins, la langue catalane reste vivace.

Venez faire du tourisme dans les Pyrénées-Orientales ! Ici, le lac de montagne La Coumasse (2.160 m). © Tobi 87, Wikimedia Commons, CC by-nc 4.0

De nombreux rassemblements populaires (les aplecs) ont lieu dans le département, comme à Prades pour l'Université catalane d'été (UCE). 

Plusieurs grands peintres sont venus vivre dans les Pyrénées-Orientales au début du XXe siècle, soit à Céret, soit à Collioure : 

  • Henri Matisse et André Derain, avec la naissance du fauvisme ;
  • Pablo Picasso et Georges Braque, à partir de 1911, avec la naissance du cubisme.

Céret abrite aujourd'hui un important musée d'art moderne, fondé en 1950 par Pierre Brune. 

Le château de Quéribus se situe dans l'Aude, tout près du département des Pyrénées-Orientales. © BlueBreeze, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Le pays des Fenouillèdes (Pagus fenolietensis, c'est-à-dire « pays des foins ») fait partie intégrante du Languedoc et de l'Occitanie mais son histoire est intimement liée à celle de ses voisins catalans, voire espagnols (Nuno Sanche de Roussillon). Le château cathare de Quéribus, dans l'Aude, tout près du département des Pyrénées-Orientales, atteste de ce passé tumultueux.

Llívia (nom catalan), ou Llivia, en espagnol, est une ville enclave espagnole située sur une plaine d'altitude de la partie nord des Pyrénées. Son territoire de 12,83 km² est à l'intérieur du département des Pyrénées-Orientales ! Elle fait partie de la province de Gérone et de la comarque de Basse-Cerdagne.

Au cours de cette escapade, nous suivrons un superbe exemple de reconversion de site industriel, avec la dynamiterie de Paulilles, et, pour le côté insolite, nous partirons à la découverte du pont du Diable, à Céret, et du marbre, très utilisé dans ce département.

Ce dossier fait partie d'une série consacrée à la richesse des départements de France. Découvrez également nos autres dossiers : le tourisme dans le Gers, le tourisme en Haute-Garonne, le tourisme en Aveyron, le tourisme dans le Lot-et-Garonne mais aussi le tourisme dans le Var, le tourisme en Corrèze, le tourisme dans la Vienne, le tourisme dans le Cantal, le tourisme dans l'Oise et bien d'autres encore.