Mots-clés |
  • géologie

Biocombustible

PDF

Il y a de très nombreux types de biocombustibles - depuis le bois de feu traditionnel utilisé pour cuire les aliments d'une manière très inefficace, jusqu'aux combustibles modernes très sophistiqués obtenus à partir de la biomasse cultivée à cet effet.

Les résidus agricoles - comme les déchets d'origine animale - peuvent aussi être des biocombustibles. Dans certains pays européens comme l'Allemagne, la France et la Hollande, les déchets animaux deviennent un problème pour l'environnement. Mais ils peuvent servir à la production d'énergie par un procédé de fermentation. En Chine, on utilise cette technologie depuis plus de 20 ans. Ce pays compte maintenant 10 millions de digesteurs de biogaz utilisant des déchets animaux.

Quelle sorte de végétaux utilise-t-on comme biocombustibles ?

Il peut s'agir d'arbres à croissance rapide, de céréales, d'huiles végétales, de résidus agricoles ou, dans le cas du Brésil, de canne à sucre.

Quelques exemples des utilisations des biocombustibles aujourd'hui

Avec la canne à sucre, on peut utiliser soit le sucre soit la bagasse comme source d'énergie. La bagasse est ce qui reste une fois que les tiges ont été pressées, et elle est très utile comme combustible, fourrage et matériau de construction. Les sucreries utilisent la bagasse comme source d'énergie pour fournir de la chaleur durant le processus de production de sucre. La technologie moderne permet d'utiliser la bagasse beaucoup plus efficacement, de sorte qu'il en reste beaucoup qui peut être utilisée pour la production d'électricité par une centrale normale de combustion et de production d'énergie.

Imaginez une sucrerie qui utilise la chaleur pour produire du sucre, mais qui alimente aussi le réseau d'électricité d'une ville. Une industrie alimentaire devient ainsi une industrie productrice d'énergie. C'est ce qui advient déjà dans de nombreux pays. Les Brésiliens sont connus pour utiliser une partie des produits du sucre pour produire de l'alcool qui sert pour les automobiles; six millions d'automobiles roulent avec un mélange de 25 pour cent d'alcool dans leur essence. Cela présente l'avantage de réduire la pollution et il devient inutile d'utiliser du plomb; on obtient ainsi du carburant vert.

Il y a différentes façons de traiter les biocombustibles: combustion, distillation, gazéification, fermentation et pyrolyse. Et il y a une variété infinie de biocombustibles. Naturellement, pour ce qui est du changement climatique, il s'agit surtout d'essayer d'encourager l'utilisation massive d'énergie de biomasse car c'est un des principaux moyens de réduire les émissions de dioxyde de carbone.


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires