Mots-clés |
  • Astronomie

Biographie de Jean-Pierre Luminet

(1951 - )

Directeur de recherches au C.N.R.S. - Laboratoire Univers et Théories (LUTH) - Astrophysicien à l'observatoire de Paris-Meudon

PDF

Sa biographie

Né en 1951, Jean-Pierre Luminet est directeur de recherches au CNRS, astrophysicien à l'observatoire de Paris-Meudon et spécialiste de réputation mondiale pour ses travaux sur la cosmologie et la gravitation relativiste.

Ses résultats scientifiques les plus importants concernent les trous noirs et la cosmologie, notamment ses fameux modèles "d'univers chiffonnés" dans lesquels la forme complexe de l'espace engendre des images fantômes.

La communauté astronomique a rendu hommage à son œuvre scientifique en donnant le nom de "Luminet" à la petite planète n°5523, découverte en 1991 au mont Palomar.

Membre de plusieurs académies et sociétés savantes, il est lauréat de nombreux prix, dont le prix international Georges Lemaître 1999 pour son travail de recherche, et le Prix Européen de la Communication Scientifique 2007.

Il est également Officier des Arts et des Lettres. A ses activités de scientifique réputé il ajoute en effet celles d’un auteur tour à tour poète, essayiste, romancier et scénariste, dans une œuvre protéiforme où science, histoire, musique et art sont liés. Il a publié une douzaine d’essais, six romans et neuf recueils de poèmes, traduits en une douzaine de langues, ainsi que des CD, des DVD et des documentaires pour la télévision.

Passionné par les relations entre science et art, il a maintes fois collaboré avec divers artistes pour la conception d’œuvres inspirées par les découvertes scientifiques, et a lui-même présenté ses œuvres graphiques dans plusieurs expositions internationales.

** Astéroïdes : la Terre en danger


Cliquez pour découvrir et acheter le livre

Que sont les astéroïdes ? Quelles conséquences en cas de collision ? Existe-t-il des armes pour affronter le pire ? Jean-Pierre Luminet fait le point complet sur les connaissances actuelles en s'appuyant sur une rigueur scientifique exemplaire pour mettre à la portée de tous une des questions les plus passionnantes de la science contemporaine.

Il est établi que la chute d'un corps de 10 kilomètres de diamètre déclencherait un cataclysme comparable à celui qui, selon toute vraisemblance, a provoqué l'extinction des dinosaures il y a 65 millions d'années.

Le monde entier retint donc son souffle quand, en décembre 2004, l'astéroïde Apophis, un géocroiseur pesant quelque 27 millions de tonnes, fut découvert : les calculs établissaient qu'il devrait croiser notre route le vendredi 13 avril 2029 avec une probabilité de collision affolante : 1 risque sur 37 ! L'énergie alors dégagée, équivalente à 58.000 bombes comme celle qui frappa Hiroshima, suffirait pour détruire un pays de la taille de la France. Les données recueillies peu après contredirent heureusement cette perspective mais révélèrent qu'Apophis reviendrait frôler la Terre le dimanche de Pâques 2036.

On estime que la Terre est bombardée quotidiennement par 1.000 tonnes de matière céleste, du grain de poussière à la pierre de 100 kg, et que plus de 3 millions de géocroiseurs, dont près de 90 % restent indétectés à ce jour, sillonnent le Système solaire. Inéluctablement, tôt ou tard, un astéroïde du type d'Apophis menacera notre planète.

** De l'infini.... Mystères et limites de l'Univers aux Éditions Dunod


De l'infini...

** La discorde céleste, Kepler et le trésor de Tycho Brahé aux Éditions JC Lattès, Paris 520 pages, 20,90 euros.


La discorde céleste


Tycho Brahé, Johann Kepler... tout les opposait : l'âge, la naissance, la fortune, le caractère et jusqu'à leur apparence physique. Le premier, un lion, est né au Danemark ; de ses ancêtres Vikings, il a gardé le cheveu flamboyant, la gloutonnerie d'un ogre, la violence barbare, prête à éclater à la moindre occasion. L'autre, un renard, est né 25 ans plus tard, en 1571, dans une misérable auberge en Forêt-Noire ; son visage est grêlé par la vérole, mangeant peu, buvant moins encore et ne riant jamais.

L'un avec sa fortune va bâtir le plus grand observatoire de tous les temps sur l'île de Venusia et devient le despote du royaume d'Uranie  - il accumule comme un maniaque des milliers d'observations célestes. L'autre, frémissant d'une sorte de fièvre qui avait pour nom « révolte », rusant avec les puissants, courant les universités et les palais, révèle des capacités prodigieuses de penseur et de calculateur... jusqu'à la rencontre entre les deux hommes : un
choc violent, passionnel, presque cruel.

De ce duel  sortit pourtant un grand vainqueur : la vérité sur l'Univers.

** L'œil de Galilée

Le 21 août 1609, à Venise, Galilée monte les escaliers du campanile de la place Saint-Marc : derrière lui les princes de la ville, de l'église et de la famille Médicis. La première démonstration officielle de sa lunette astronomique va fasciner toute l'Europe. Bientôt il fait appel aux meilleurs verriers de Murano pour ciseler des lentilles et perfectionner l'invention. Les astronomes du monde entier vont découvrir, tantôt émerveillés tantôt consternés, le spectacle des satellites de Jupiter, la surface de la Lune et les profondeurs du cosmos, qui mettent à bas l'enseignement d'Aristote au profit du système de Copernic.

L'œil de Galilée
L'œil de Galilée

Pendant ce temps, à Prague, le mathématicien impérial de Rodolphe II, Johann Kepler, n'a pas attendu la lunette pour révolutionner l'astronomie. Il a déjà découvert les lois mathématiques des mouvements planétaires et les principes de base de l'optique. Lui seul comprend le fonctionnement de la lunette astronomique et peut attester de la réalité des observations de son confrère italien. L'œil de Galilée, c'est lui, Kepler.

Dans son nouveau roman, Jean-Pierre Luminet conte comment ces deux géants de la science se sont progressivement apprivoisés sans jamais se rencontrer : Kepler, aux prodigieuses capacités mathématiques mais fasciné par les mondes occultes ; Galilée et son génie rationnel de la mécanique, prudent sous le regard menaçant du Saint-Office.

Après Le secret de Copernic et La discorde céleste, Jean-Pierre Luminet continue à nous faire découvrir l'histoire de ces bâtisseurs du ciel, qui ont définitivement changé notre façon de voir l'univers.

** Bonnes nouvelles des étoiles chez Odile Jacob

 

Bonnes nouvelles des étoiles
Bonnes nouvelles des étoiles

Parler de l'univers, c'est parler de nous-mêmes.

-- Savoir qui nous sommes : un composé d'atomes fabriqués dans le Big Bang et dans les étoiles.
-- Savoir d'où nous venons : de météores qui ont emporté les molécules du vivant à travers les espaces intersidéraux.
-- Savoir si nous sommes seuls : la chasse est désormais ouverte aux exoTerres qui pourraient loger nos cousins.
-- Savoir où nous allons : planètes, étoiles et galaxies sont-elles condamnées à l'engloutissement dans des trous noirs ? L'univers se dilatera-t-il indéfiniment ?
Jean-Pierre Luminet et Élisa Brune donnent les réponses qu'apportent les observations toujours plus précises de nos télescopes satellitaires. Dans un  style flamboyant, ils nous expliquent comment nos modèles théoriques permettent de les comprendre et d'anticiper de sidérantes révolutions.

** La Perruque de Newton aux Éditions JC Lattès

 
La perruque de Newton

Que se cache-t-il sous la haute et lourde perruque d'Isaac Newton, professeur de mathématiques au Collège de la Trinité à Cambridge et membre éminent de la célèbre Royal Society of London ? Un cerveau d'exception, bien sûr, qui, dans la lignée des Copernic, Kepler, Galilée et Descartes, ces autres bâtisseurs du ciel, a dévoilé les lois de la gravitation universelle, la réfraction de la lumière et le calcul infinitésimal, et a publié le plus grand livre scientifique de l'Histoire. Mais aussi un crâne dégarni, tant par les vapeurs de soufre et de mercure de ses expériences alchimiques que par les nuits d'insomnie passées à relire les Écritures, pour restaurer la religion naturelle et calculer la date de l'Apocalypse. Le fondateur de la science moderne et rationnelle a, en effet, passé plus de temps à mener des expériences alchimiques, à étudier la théologie et la chronologie des religions anciennes qu'à pratiquer les sciences naturelles.

La Perruque de Newton dresse le portrait stupéfiant d'un homme extraordinairement complexe qui, après une enfance solitaire et sacrifiée, est devenu ombrageux, colérique, vindicatif (de grands savants comme Hooke et Leibniz, qui ont osé contester la paternité de certaines de ses découvertes, l'ont appris à leurs dépens), paranoïaque, profondément obsessif - et notamment obsédé par Dieu. Cette figure de la raison, acclamée par les Lumières, s'est avérée également alchimiste acharné, féru de recherches ésotériques, directeur impitoyable de la Monnaie qui fera pendre les faux-monnayeurs, président tyrannique de la Royal Society, enterré comme un roi après une longue vie de 85 ans où il n'aura jamais connu de femme.

La face cachée d'un exceptionnel génie scientifique.

** Les Bâtisseurs du Ciel (l'intégrale)

Copernic, Kepler, Tycho Brahé, Galilée, Newton... Rassemblés en un volume, les quatre grands romans de Jean-Pierre Luminet consacrés à ceux qui ont totalement changé notre vision de l’univers : Copernic, Kepler, Tycho Brahé, Galilée, Newton.

Les Bâtisseurs du Ciel
Les Bâtisseurs du Ciel

** Le destin de l'Univers

Le destin de l'Univers (Folio/Essais, 2 volumes en coffret)
Le destin de l'Univers
 (Folio/Essais, 2 volumes en coffret)

Ce livre représente en quelque sorte la somme de tout mon travail en astrophysique relativiste.

Tome I

À la recherche du destin de l'univers, Jean-Pierre Luminet retrace les grandes étapes de l'évolution cosmique et esquisse des scénarios possibles : combustion programmée de la planète Terre, extinction du Soleil, explosion des étoiles, coagulation des masses en trous noirs, désagrégation des galaxies, refroidissement de l'univers tout entier du seul fait de la mystérieuse énergie sombre...

Chemin faisant, il nous dévoile l'étonnant bestiaire de l'astrophysique qui regorge de créatures étranges, placées sous l'empire d'une gravité omnipotente : blafardes naines blanches, étoiles à neutrons hyperdenses, supernovae apocalyptiques, hypernovae et sursauts gamma...

Tome II

Le voyage que Jean-Pierre Luminet nous invite à faire au cœur de l'invisible dévoile les propriétés extravagantes des plus mystérieuses créatures du bestiaire de l'astrophysique : les trous noirs.

D'une compacité extrême, parfaitement invisibles s'ils sont nus, ces puits extraordinaires de l'espace-temps deviennent les astres les plus brillants dès lors qu'ils dévorent du gaz, voire des étoiles entières.

Ces maelströms emportant dans leur ronde matière, espace et temps, ces machines à produire de l'énergie, ces ordinateurs suprêmes peuvent aussi être la porte ouvrant sur d'autres univers.

Sa dédicace

Les découvertes scientifiques, même celles qui paraissent les plus avancées et difficiles à comprendre, sont dénuées de signification en dehors de leur contexte culturel.

Les concepts et les mots pertinents de la science sont tôt ou tard destinés à être exprimés en concepts et en mots qui ont un sens pour le public instruit, et à s'inscrire dans une image générale du monde.

Futura-Sciences oeuvre admirablement pour cette noble entreprise. En faisant jaillir l'émotion du savoir réputé froid, Futura-Sciences ouvre les portes à la surprise, la curiosité, l'émerveillement.

Ses dossiers

  • Astéroïdes : l'apocalypse demain ?
  • De l'Infini.... mystères et limites de l'Univers
  • Vénus et son passage aujourd'hui