Finies, les séances de code de la route sur les bancs d’une auto-école ! Le site Web d’Ornikar permet de l’apprendre en ligne. © Brian, Fotolia
Tech

Code de la route et permis : comment continuer les démarches durant le confinement ?

Question/RéponseClassé sous :voiture , permis de conduire , démarches administratives
 

Chaque année, 1 million de Français passent leur code de la route et les épreuves de conduite. En ces temps de crise sanitaire, si les cours de conduite et les examens ne sont pour le moment pas compatibles avec le confinement, ce n'est pas le cas pour toutes les démarches liées aux véhicules.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La voiture autonome de Google testée sur la voie publique  On devrait bientôt pouvoir croiser la Google Car sur les routes californiennes. En effet, ce petit véhicule autonome et électrique a reçu l’approbation de rouler en ville. La voici en vidéo sur les routes de Mountain View, près du siège de Google. 

Confinement oblige, les cours et les épreuves du permis de conduire et du code routier sont suspendus depuis le 17 mars et ce, jusqu'à nouvel ordre. En revanche, les démarches pour le permis de conduire se poursuivent via le Web. En attendant la sortie de cette crise sanitaire, pour les candidats qui souhaitent passer le code de la route, ces journées confinées à la maison peuvent être l'occasion idéale pour plancher sur ce fameux code qui ouvre la porte du siège avant gauche de l'auto.

C'est ce que propose la société française Ornikar. Le site Web compte aujourd'hui plus de 1,3 million d'utilisateurs. Un véritable succès pour la start-up française qui a obtenu son agrément il y a seulement quatre ans. Il faut dire que le taux de réussite aux examens est séduisant et surtout, le tarif est imbattable. Ainsi, la formation en ligne au code coûte moins de 30 euros, c'est-à-dire environ 10 fois moins cher qu'en auto-école.

Les séances d'entraînement se déroulent sans contraintes horaires et en tout, le candidat dispose de 2.000 questions d'entraînement avec des cours et des séries thématiques. Si tout est virtuel, le suivi de la progression, la correction des erreurs sont bien réels. Ornikar propose aussi un support sur les questions que les candidats peuvent se poser. Pour ce qui est des leçons de conduite, lorsque les mesures de confinement et de distanciation sociale seront levées, les 20 heures coûtent 749 euros.

Un tarif 35 % moins cher que chez la plupart des écoles de conduite. L'avantage de l'offre, c'est qu'elle est flexible. Il suffit de se géolocaliser et de choisir un créneau horaire avec un moniteur via Internet. Là encore, une équipe accompagne le candidat, par téléphone, chat ou e-mail et ce, jusqu'à l'obtention du permis. La réservation des places d'examens théoriques et pratiques se fait directement à partir du compte d'utilisateur.

Flexibilité et tarifs allégés, le site Ornikar cumule les atouts et un taux de réussite aux épreuves élevé. © Futura

90 % de réussite au code

Et ça fonctionne plutôt bien, car les élèves passés par Ornikar sont 90 % à avoir obtenu leur code avec cette méthode, contre 70 % pour la moyenne nationale. Et pour le permis, alors que seuls 59 % des candidats repartent avec le papier rose, ils sont 70 % à l'obtenir avec ce service disponible dans la plupart des villes françaises.

Par ailleurs, cette période de confinement n'empêche pas de réaliser certaines démarches en ligne liées à votre véhicule. C'est notamment le cas des cartes grises, de leur duplicata, de l'obtention de permis international, du changement d'adresse, ou encore de faire refaire un permis. Des sites spécialisés peuvent se charger de ces démarches et les sites de l'administration restent également fonctionnels.

Les délais de réception des documents par les services postaux sont en revanche rallongés. Il faut noter que les centres de contrôles techniques des véhicules légers restent également ouverts. Une tolérance de trois mois est même appliquée en ce moment de crise sanitaire.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !