Tech

L'éthique des nanosciences et nanotechnologies

Dossier - La révolution des nanotechnologies
DossierClassé sous :technologie , nanoscience , nanotechnologie

Dans ce dossier sur les nanotechnologies, découvrez en détail les avancées en nanoscience dans le domaine de la physique, de la chimie, de la biologie et de la médecine. Vous y trouverez aussi une rapide approche des risques toxicologiques possibles, des problèmes sociétaux potentiellement induits et une vision de l'éthique envisageable.

  
DossiersLa révolution des nanotechnologies
 

Dans son article, « Le problème théologico-scientifique et la responsabilité de la science » [21], Jean-Pierre Dupuy nous invite à réfléchir sur l'implication du scientifique sur sa recherche et ses développements. Alors, quelle éthique pour l'utilisation des nanosciences et nanotechnologies ?

Quelle éthique pour les nanosciences et nanotechnologies ? © Lightspring, Shutterstock

Parlant des nanosciences, Jean-Pierre Dupuy conclut par cette phrase : « le mieux que l'on puisse espérer est d'accompagner, à la même vitesse que leur développement et, si possible, en l'anticipant, la marche en avant des nanotechnologies, par des études d'impact et un suivi permanent ».

Surfaces structurées, gabarits pour la croissance Si (111). © Belin, livre Les Nanosciences, Tome 1, Eric Moyen et Margrit Hanbücken

Il est en effet crucial que face à cette « révolution » des nanosciences, poussant la matière dans ses derniers retranchements, les scientifiques et les décideurs poursuivent leurs travaux dans le respect de la personne et de l'Humanité [22].

Formation à l'éthique des sciences

Pour ce faire, il existe des formations à l'éthique des sciences, notamment proposées par le Département de recherche en éthique de l'université Paris-Sud 11 [23], afin que, comme le dit Emmanuel Hirsch, on « ne considère pas que l'Esprit de Recherche exonère l'Homme de responsabilités personnelles autres que la dévotion proclamée à la liberté humaine ».

De tout temps, et particulièrement dans le domaine de la santé, l'Homme s'est appliqué à créer des codes de déontologie de façon à travailler dans cet esprit de respect de l'Homme et de l'humanité : il devra en être de même dans le secteur des nanosciences, où déjà les nanotechnologies rejoignent la biologie et donc l'essence même de l'être humain. Les pouvoirs publics l'ont bien compris, qui multiplient les initiatives dans ce sens, comme l'Union européenne, qui propose des cours d'éthique des nanosciences [24].

[22] http://www.espace-ethique.org
[23] http://www.ccne-ethique.fr/francais/start.htm
[24] NanoBio-Raise : Public Communication & Applied Ethics of Nanotechnology, Oxford, 23-28 september 2007 à http://nanobio-raise.org/