Les applications de type GPS montrent l'exemple en ôtant la fonction qui permet de repérer la présence des policiers et des gendarmes. © Dennizn, Shutterstock
Tech

Confinement : Waze empêche désormais de signaler les contrôles policiers

ActualitéClassé sous :voiture , Waze , Confinement

-

En Belgique et en France, Waze a décidé pendant la période de confinement de désactiver la fonction qui permet d'alerter les automobilistes de la présence d'un contrôle de policiers et de gendarmes. En Allemagne et en Suisse, cette fonction est interdite.

Puisque la France est « en guerre » contre le coronavirus et que la nation réclame l'union nationale pour faire respecter le confinement, les applications de géolocalisation ont décidé de montrer l'exemple. Ainsi, Waze a désactivé la fonction qui permet de signaler la présence d'un contrôle policier. Collaborative, cette application utilise les données de ses utilisateurs pour alerter d'un ralentissement, d'un accident, d'une déviation et donc d'un contrôle policier ou de gendarmerie.

Une dernière fonction qui ne va évidemment pas dans le sens des recommandations actuelles, et contactée par LCI, la porte-parole de Waze révèle que « la fonction de signalement de la présence des forces de l'ordre a été totalement supprimée depuis ce weekend ». Impossible donc de prévenir d'autres automobilistes de la présence des autorités, et Waze en profite même pour afficher un message d'alerte « Ne conduisez qu'en cas de nécessité absolue. Dans ce cas, emportez votre attestation de déplacement dérogatoire. ».

Voici le message qui s'affiche sur Waze. © Waze, Futura

En Belgique aussi

Ce type de mesure est aussi appliquée en Belgique, et c'est le cas des boîtiers Coyote et TomTom, et c'est à la demande de la police fédérale. Selon la RTBF, les autorités ont pris contact avec les éditeurs de systèmes de navigation pour leur demander de désactiver la fonction qui permet d'éviter les contrôles policiers. À l'instar de Waze en France, Coyote affiche d'ailleurs un message : « Info Mobilité Gouvernement fédéral = déplacements limités. Respectez ces consignes ».

En Allemagne et en Suisse, c'est plus simple puisque les fonctions d'alerte de Waze et Coyote sont interdites depuis un mois. En Italie, Waze avait été très utile au début du confinement pour indiquer que les routes étaient fermées, permettant ainsi de laisser les voies de circulation aux services d'urgence et de première nécessité. Quant à Google Maps, il ne propose pas d'option pour signaler un radar ou un contrôle policier, et d'ailleurs cette fonction sera bientôt interdite en France puisqu'un amendement a été voté en juin 2019, et que son application doit entrer en vigueur en 2020.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !