Quel a été l’impact du confinement sur les personnes atteintes d’hyperactivité ?

Classé sous :psychologie , confinement , personne hyperactive

[EN VIDÉO] Qu'est ce que le TDAH ?  Le TDAH est à l’origine de beaucoup d’obstacles dans la vie de ses patients. Cependant, ils ne sont pas insurmontables. D’ailleurs, les enfants atteints de TDAH sont souvent très créatifs et ces derniers ne manquent de rien pour devenir des adultes accomplis, que cela soit au niveau professionnel ou personnel. 

Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble neurologique qui confère aux individus qui en sont atteints, des difficultés de concentration, des impulsivités et un problème de contrôle du comportement.

Une étude parue dans le Journal of Child Psychology and Psychiatry, s'est intéressée au cours du confinement aux États-Unis, à 118 adolescents souffrant du trouble déficitaire de l'attention.

Durant cette période, le statut de TDAH a été associé à une augmentation de la lenteur cognitive et des symptômes d'inattention, d'hyperactivité-impulsivité et de défiance, et cela, malgré la prise ou non des médicaments par les sujets. Ceci suggère que ces taux élevés de symptômes ne sont pas simplement la résultante d'adolescents qui n'ont pas pris leur traitement durant la quarantaine. Cependant, ces augmentations étaient temporaires et n'ont pas duré après la levée du confinement.

Cette étude a noté que les sujets qui avaient une faible capacité de régulation des émotions, étaient plus susceptibles d'augmenter leurs symptômes durant la Covid. Cela a confirmé que des interventions améliorant ce type de capacités pourraient réduire le risque d'aggravation des symptômes, pendant les périodes de stress chronique, chez les sujets atteints de TDAH.

Les garçons ont trois fois plus de risque d'être atteints que les filles. En revanche, elles peuvent être touchées aussi sévèrement que les garçons. © Maxim Malevich, Adobe Stock