Tech

Split : des écouteurs intra-auriculaires autonomes

ActualitéClassé sous :technologie , Casque audio , split

Une start-up américaine lance une campagne KickStarter pour financer la production d'écouteurs intra-auriculaires sans fil et sans liaison radio. Totalement autonomes, ils intègrent directement le baladeur et la musique. Pour passer au morceau suivant, claquez des dents.

Fermer la mâchoire ou claquer des dents une fois pour passer au morceau de musique suivant, deux fois pour modifier le volume sonore. Le système de pilotage du baladeur interne aux oreillettes est plutôt original... Des accéléromètres intégrés dans les écouteurs détectent les contractions de la mâchoire. © Greenwind

Des casques énormes aux couleurs vives branchés sur de minuscules baladeurs, aux discrets écouteurs sans fil pour sportifs, en passant par les dispositifs intra-auriculaires dotés de fils : en matière de casques audio, il y en a pour tous les goûts et tous les usages. Il est désormais difficile d'être encore étonné, sauf peut-être par cette invention conçue par la start-up Greenwind, basée à Miami Beach en Floride (États-Unis). L'appareil s'appelle Split.

Il s'agit d'écouteurs intra-auriculaires dénués de fils. Jusque-là rien d'exceptionnel donc. Sauf que ces écouteurs ne sont pas reliés grâce à un système sans fil à un baladeur : ils sont totalement autonomes et incluent le baladeur en question. Chaque écouteur comporte, en effet, un minuscule circuit électronique hébergeant à la fois une mini batterie, une mémoire de stockage, et même un processeur ARM Cortex M3 de 32 bits et un accéléromètre 3 axes. Lorsqu'ils ne sont pas utilisés, les deux écouteurs se collent entre eux grâce aux petites parties magnétiques dont ils sont équipés.

Split, qui signifie « séparé » en français, porte bien son nom, en effet, une fois qu'ils sont détachés l'un de l'autre, les écouteurs se synchronisent immédiatement grâce à une horloge interne à quartz. Split dispose tout de même d'un système d'émission sans fil en NFC. Il permet simplement de resynchroniser les deux écouteurs lors d'un changement de piste une fois qu'ils ont été séparés. Selon les créateurs des écouteurs, avec ce système, la puissance des ondes est 1.000 fois moins importante qu'un casque audio sans fil Bluetooth.

Chaque écouteur est doté d'un mini circuit enfermant un processeur, un accéléromètre, une mémoire pour stocker la musique et une batterie. Une horloge à quartz permet de synchroniser la diffusion du son sur les deux écouteurs lorsqu'ils sont détachés l'un de l'autre. Un autre système de synchronisation par ondes radio de faible puissance (NFC) est également intégré pour réaliser cette tâche. © Greenwind

Changer de musique d’un coup de mâchoire

Et ce n'est pas le plus impressionnant, car pour piloter le baladeur interne des écouteurs, il suffit de fermer la mâchoire, ou plutôt de claquer des dents... Un claquement pour passer à la piste audio suivante, deux pour augmenter le volume. Pour pouvoir mâcher un chewing-gum sans faire défiler la liste de lecture, il suffit de tapoter du bout du doigt sur l'oreillette afin de la verrouiller.

Pour stocker de la musique et recharger ces écouteurs, dont l'autonomie est d'environ quatre heures, il est nécessaire de les poser sur un support aimanté raccordé à l'ordinateur via une prise USB. Compte tenu de la miniaturisation du système, la capacité de stockage est limitée à 256 Mo pour le moment. Split n'est pas encore commercialisé et ses trois concepteurs (un ancien scientifique du MIT, un ingénieur et un neurobiologiste) ont lancé une campagne sur le site Web KickStarter pour trouver les fonds nécessaires à sa production. Ils se sont donné jusqu'à la fin du mois pour récolter les 435.000 dollars (environ 322.000 euros) dont ils ont besoin pour financer leur projet.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi