Les haut-parleurs en papier sont flexibles et peuvent créer un grand anneau pour un son en 360 degrés. © Jacob Müller
Tech

Du papier sonore pour des immersions à 360°

ActualitéClassé sous :technologie , audio , imprimer un haut-parleur

-

Grâce à un nouveau procédé de fabrication, des chercheurs allemands sont parvenus à créer des haut-parleurs en papier, légers et flexibles. Cette technologie peut ainsi être adaptée à de nombreuses formes, dont un grand anneau pour un son immersif à 360 degrés.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le Seaboard, une interface musicale révolutionnaire  Au premier abord, le Seaboard a tout d’un clavier traditionnel. Seulement, en y regardant de plus près, on se rend compte qu’avec sa surface de contact en silicone, cet instrument n’est pas vraiment comme les autres, la preuve en vidéo. 

Vos prochaines enceintes pourraient se résumer à une simple feuille de papier ou presque. Des chercheurs de l’université de technologie de Chemnitz, en Allemagne, viennent de mettre au point une nouvelle technologie baptisée T-Paper. Ils ont imprimé des haut-parleurs directement sur du papier.

Les chercheurs avaient déjà présenté en 2015 le T-Book, avec des haut-parleurs intégrés dans chaque page qui produisent des sons en feuilletant le livre. Cette technologie est produite en imprimant sur du papier deux couches de polymère conducteur, séparées par une couche piézoélectrique. Cette dernière, en vibrant, produit le son. En affinant cette technologie, les chercheurs sont parvenus à passer d'une impression feuille par feuille, très lente, à une production en rouleau.

Les haut-parleurs, quasiment invisibles à l’intérieur du papier, peuvent être aperçus avec la transparence. © Jacob Müller

Des haut-parleurs flexibles sur lesquels il est possible d’imprimer

Ce papier fin et flexible permet de créer de nombreuses formes innovantes, sur lesquelles il est possible d'imprimer en couleur sur les deux faces. L'un d'entre elles est le T-Ring, une feuille de papier de près de quatre mètres de long, placée en forme d'anneau. L'idée est de générer un son à 360 degrés pour une personne se tenant au centre, avec 56 haut-parleurs intégrés sur la surface interne de la structure organisés en sept segments. Malgré sa taille, le T-Ring ne pèse que 150 grammes, étant composé à 90 % de papier.

Selon les chercheurs, la technologie pourrait servir de solution sonore à bas coût dans les musées, les expositions commerciales, ou encore pour la publicité. Le T-Paper pourrait être placé directement sur les murs comme papier peint afin de produire un son homogène sur un long couloir, par exemple.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !