Franky Zapata sur son Flyboard Air. © Zapata Racing

Tech

L'hoverboard Flyboard Air, vedette du défilé du 14 juillet

ActualitéClassé sous :technologie , Zapata Racing , Segway

À l'occasion du traditionnel défilé militaire sur les Champs-Élysées, l'inventeur marseillais Franky Zapata a créé la surprise en survolant l'assistance sur son hoverboard pour lequel il a reçu un financement de 1,3 million d'euros de la DGA. Le 25 juillet, il s'attaquera à un défi encore plus spectaculaire.

Même dans ses rêves les plus fous, et il en a visiblement beaucoup, Franky Zapata n'imaginait sans doute pas avoir un jour l'opportunité de voler sur son drôle de surf face au président de la République, Emmanuel Macron, pour le défilé militaire du 14 juillet. Il l'a fait hier, place de la Concorde, debout sur son Flyboard Air, l'incroyable hoverboard qu'il a inventé.

Futura vous a déjà parlé de ce créateur génial, par ailleurs champion du monde de jet ski. Avec sa société Zapata Racing installée à Marseille, il fabrique et commercialise plusieurs engins de loisirs basés sur l'hydropropulsion. En parallèle, il développe également des engins volants, dont ce Flyboard Air propulsé par cinq mini turbines jet alimentées au kérosène. L'appareil est doté d'une autonomie de dix minutes et se contrôle au moyen d'une télécommande et des mouvements du corps. Le modèle actuel peut voler à 140 km/h, mais Zapata vise les 200 km/h. Il peut grimper actuellement à 150 mètres d'altitude avec un objectif à terme de 3.000 mètres.

Mais pourquoi Franky Zapata et son Flyboard Air étaient présents au défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées ? Parce que l'armée française s'intéresse beaucoup à cet appareil. En 2018, la Direction générale de l'armement (DGA) a octroyé une subvention de 1,3 million d'euros à Zapata Racing pour travailler au développement de cet hoverboard et de son système de propulsion. « Comme tout projet "Rapid" (acronyme pour Régime d'Appui pour l'Innovation Duale, dispositif de subvention de l'innovation du ministère des armées dont a bénéficié Zapata Racing, ndlr), les applications envisagées doivent être civiles et militaires. Dans ce cas, il s'agit de développer une turbine, notamment pour diminuer la signature acoustique du Flyboard Air mais cela pourrait aussi être utile pour l'aéronautique civile. Ce projet de Turbine Z Air (TZR) démarre en décembre 2018, il doit durer 2 ans », nous avait alors expliqué le service de communication de la DGA.

110 ans après Louis Blériot, Franky Zapata va traverser la Manche

Au micro de France Inter, la ministre de la Défense, Florence Parly, a déclaré que cet hoverboard « va permettre de tester différentes utilisations, par exemple une plateforme logistique volante ou bien une plateforme d'assaut ». Mais Franky Zapata n'entend pas se satisfaire d'un survol des Champs Élysées. Le 25 juillet, il compte rien moins que de traverser la Manche sur son Flyboard Air !

Le service de communication de Zapata Racing nous a expliqué que le ravitaillement devrait se faire en vol depuis des bateaux prépositionnés sur le parcours. L'une des options envisagées est de tendre à Franky Zapata un tuyau d'alimentation pendant qu'il sera en survol stationnaire au-dessus du navire afin qu'il puisse faire lui-même le plein. L'inventeur s'élancera de Sangatte, 110 ans jour pour jour après la traversée de la Manche par Louis Blériot. On souhaite à Franky Zapata le même succès que son illustre prédécesseur.

Pour en savoir plus

Zapata Ezfly : un étonnant Segway aérien

Article de Marc Zaffagni, le 27/01/2018

L'entreprise française Zapata travaille sur un engin volant inédit nommé Ezfly que l'on pourrait comparer à un Segway des airs. Debout sur une plateforme, un pilote manœuvre l'engin en utilisant les mouvements de son corps. La prise en main semble très aisée...

Zapata Racing, la société basée à Marseille à laquelle on doit notamment le Flyboard Air, un hoverboard très abouti, planche sur un engin encore plus surprenant. Dans une vidéo qui vient d'apparaître sur YouTube, on peut découvrir un essai de l'Ezfly. La meilleure façon de décrire cet engin est d'évoquer une version volante du Segway, tout du moins dans la posture du pilote et la manière de manœuvrer en utilisant le poids de son corps.

L'Ezfly est en fait une évolution du Flyboard Air sur lequel a été greffé une structure tubulaire qui permet de se tenir debout sur la plateforme en tenant deux poignées sur lesquelles se trouvent les commandes des gaz. Pour mémoire, le Flyboard Air est un hoverboard doté de six turbines qui peut voler une dizaine de minutes jusqu'à 150 km/h et 1.524 mètres d'altitude. Le pilote a les pieds sanglés sur le plateau et se sert d'une télécommande pour gérer la poussée des moteurs.

Lors de l'essai de l’Ezfly de Zapata Racing, une dizaine de personnes ont pu piloter cet engin volant propulsé par six turbines. © Zapata Racing

Un hoverbike digne de Star Wars

L'Ezfly semble offrir un contrôle beaucoup plus simple et intuitif. Le pilote y prend place sans avoir à sangler ses pieds. Zapata explique que lors de cet essai filmé, l'appareil a été testé par une dizaine de personnes, ce qui suggère une prise en main très rapide. L'un des participants porte une tenue de soldat, laissant entendre que l'Ezfly pourrait avoir un usage à la fois civil pour les loisirs, et militaire.

Zapata n'a pour le moment pas communiqué de détails techniques ni financiers sur l'Ezfly. L'entreprise, qui commercialise aussi plusieurs engins basés sur l'hydropropulsion dont un Jetpack ZR et un surprenant Flyride travaille aussi sur plusieurs concepts de système de transports dérivés du Flyboard Air à usage médical ou militaire. La prochaine surprise pourrait venir du Jet Bike, une moto volante qui n'aurait rien à envier à l'hoverbike de Star Wars...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Flyboard Air, un hoverboard d'un nouveau genre  Connu pour ses systèmes basés sur l’hydropropulsion, notamment le Flyboard, Zapata Racing revient avec une nouvelle innovation : le Flyboard Air. Ce système, qui ressemble étrangement à un hoverboard, peut voler de façon autonome et semble déjà opérationnel. Le voici testé en vidéo.