Tech

Les téléphones portables, même main libre, dangereux en voiture

ActualitéClassé sous :Tech , téléphonie mobile , risque d'accident de voiture

-

D'après une étude de l'Insurance Institute for Highway Safety (IIHS), l'utilisation au volant de kits main libre pour les téléphones mobiles ne réduirait en aucune manière les risques d'accident sur la route.

Les téléphones portables, même main libre, dangereux en voiture

Les travaux publiés dans le British Medical Journal ont été menés auprès de 456 automobilistes âgés de plus de 17 ans, admis aux urgences à la suite d'un accident entre avril 2002 et juillet 2004. Suzanne McEvoy de l'Université de Sydney, Anne McCarttet de l'IIHS et leurs collègues ont analysé les appels (sortant et entrant) et les envois de messages textes effectués juste avant l'accident, mais aussi 24 heures, 72 heures et 7 jours avant.

Les compagnies de téléphone américaines ayant refusé l'accès à ces données aux Etats-Unis, l'étude a dû se dérouler en Australie. Les chercheurs ont ainsi mis en évidence que l'utilisation d'un téléphone mobile jusqu'à 10 minutes avant un accident augmente statistiquement de 4 fois la probabilité de sa survenue.

Ces résultats demeurent identiques quel que soit l'âge ou le sexe. Par ailleurs, ils montrent que l'emploi de kits main libre ne diminuerait pas le danger, malgré un doute lié au fait que les kits utilisés ne sont souvent pas strictement main libre. Certains chercheurs avançant l'idée que c'est l'activité de conversation qui est en soi source d'inattention.

Cette étude relance le débat sur la sécurité du téléphone mobile au volant, une activité très appréciée des Américains qui, l'an dernier, ont effectué 40% de leurs conversations mobiles en voiture, selon une enquête du Yankee Group. Plusieurs Etats ont déjà été amenés à se prononcer sur le sujet.

Le Connecticut, le New Jersey, New York et le District de Columbia interdisent actuellement le téléphone mobile pendant la conduite mais autorisent les écouteurs et les kits main libre. La Californie, quant à elle, souhaite aller plus loin et tente, sans succès pour l'instant, d'imposer une prohibition pure et simple de toute activité susceptible de distraire un conducteur (téléphoner, manger, fumer, etc.).

Cela vous intéressera aussi