Tech

Microsoft rachète Unix : une acquisition floue

ActualitéClassé sous :Tech

La journée d'hier a été bien mouvementée à la suite de l'annonce de l'acquisition par Microsoft auprès de SCO d'un droit de licence sur le code source et les brevets d'Unix.

Lancée dans la nuit de Dimanche par le Wall Street Journal dans un article intitulé "Microsoft to Buy Unix Technology", l'annonce d'un accord entre Microsoft et SCO a fait couler beaucoup d'encre. Et les analystes y sont allés bon train dans leurs hypothèses. La majorité d'entre eux estiment que cette acquisition vise à alimenter la bataille entre Windows et Linux. En effet, SCO accuse IBM d'utiliser des codes d'Unix au sein de Linux et lui réclame un milliard de dollars. Il faut savoir qu'IBM incite beaucoup les grands comptes à se tourner vers Linux.

Unix, l'un des prédécesseurs de Linux, a été créé dans les années 60 par AT&T. Racheté en 1992 par Novell Inc., c'est en 1995 que le group SCO rachète les droits.

Reste l'hypothèse la plus sensée à cette date : la mise en conformité de Microsoft envers SCO afin d'éviter que ce dernier ne leur intente un procés.

Mais qu'en est il officiellement ?

Officiellement chez Microsoft, cette acquisition va permettre une meilleure compatibilité des solutions Microsoft avec Unix.

Au final outre les dires officiels de Microsoft, les propos des analystes ne restent que des spéculations qui font monter et descendre les cours de la bourse. Pour émettre une hypothèse crédible il faudra donc attendre des faits.

Cela vous intéressera aussi