Tech

Un logiciel de P2P répond à la RIAA

ActualitéClassé sous :Tech , p2p , peer

-

Considérée comme la bête noire des réseaux Peer To Peer et de leurs utilisateurs, la RIAA (organisme chargé de répresenter les principales maisons de disques américaines) a commencé à traquer les pirates sur ces mêmes réseaux.

Kazaa intègre également un espion du même type que Gator

Ainsi, la RIAA espionne les utilisateurs de logiciels Peer To Peer pour repérer les pirates et demander aux fournisseurs d'accès les coordonnés de ces derniers afin d'engager ensuite des poursuites judiciaires.

Les developpeurs de logiciels de Peer To Peer voient d'un mauvais oeil cette pratique et certains ont décidé de réagir. C'est notamment le cas du logiciel Blubster, qui a introduit aujourd'hui avec la version 2.5 de son logiciel un système qui permettrait de faire des échanges totalement anonymes, le contenu et l'adresse de destination des trames seraient apparement sécurisées pour éviter qu'elles ne puissent être lues par un espion. Seul problème, cette version intègre lui même un logiciel "espion" publicitaire ou "spyware" : Gator qui espionne vos actions afin de remplir des bases de données pour établir un profil utilisateur afin de vendre au mieux la publicité sur le logiciel.

Reste à voir maintenant comment va réagir la RIAA face à cela, d'autant plus que Bluster ne sera pas le dernier logiciel de Peer To Peer à se doter d'un tel système.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi