Tech

Informatique : et revoici le Wireless USB !

ActualitéClassé sous :Tech , USB , WUSB

On ne cesse d'en parler depuis fin 2005, et d'en annoncer la sortie imminente. Pourtant, on ne voit rien venir et cette absence commence à paraître suspecte à certains, n'hésitant pas à accuser les firmes de vouloir vider leurs stocks de matériel virtuellement obsolète avant de promouvoir une nouvelle technologie, qui existerait déjà dans les entrepôts. Qu'en est-il donc du WUSB, ou Wireless USB ?

Logo WUSB

Le WUSB est destiné à remplacer progressivement les connexions filaires de type USB2 bien connues, en y ajoutant plusieurs avantages. Si la norme de 127 périphériques gérables simultanément reste inchangée (mais qui a atteint cette limite ?), le remplacement du câble par une liaison radio présente surtout l'avantage, outre le désencombrement de nos plans de travail, de s'affranchir de la limite habituelle des cinq mètres de distance.

Cette connexion passe par un spectre de transmission à très large bande (UWB, ou Ultra Wide Band) s'étalant entre 3,1 et 10,6 GHz utilisé par impulsions très brèves, ce qui garantit une faible consommation d'énergie (2 x moins que l'USB2). Il y a donc coexistence parfaite avec les standards Bluetooth (2,4 GHz), ainsi que les réseaux locaux sans fil de type 802.11a (5 GHz), b et g (2,4 GHz). La bande passante du WUSB est de 480 Mbit/s (60 Mo/s) à une distance de 3 mètres, et s'adapte avec la distance en fonction de la qualité de transmission, pour se réduire à 110 Mbit/s à 10 mètres.

Autre avantage du procédé, les adaptateurs permettant d'utiliser le WUSB sur les ordinateurs existants pourront exploiter les pilotes USB2 actuels, la compatibilité ayant été préservée. La sécurité de la connexion sans fil est assurée par un encryptage de type AES (Advanced Encryption Standard) sur 128 bits, basé sur un échange de clé dont le code est déterminé lors de la première connexion et qui empêcherait le piratage depuis un poste étranger.

Les premiers appareils à bénéficier de cette technologie devraient être les disques durs externes, les imprimantes et les appareils photo, suivis ensuite des baladeurs et de tout périphérique USB existant.

Mais si cette technologie existe, pourquoi ne la voit-on pas arriver dans les linéaires des détaillants informatiques ?

En réalité, tout est prêt et quatre puces existent déjà, parfaitement au point, de réalisation économique et entrées en production ou sur le point de l'être. S'agissant d'une nouvelle norme de transmission radio, la législation devait aussi être adaptée, ce qui a été fait en Union Européenne depuis février 2007. Le seul problème réside encore dans la disponibilité massive du système, qui ne deviendra intéressant que lorsque émetteurs et récepteurs pourront être distribués en grand nombre. Et là, c'est d'un facteur déclenchant que les distributeurs semblent avoir besoin, le "déclic" qui fera que, à l'instar d'un appareil USB "classique", l'utilisateur ne doive pas se poser la question de savoir s'il pourra ou non le connecter à son matériel.

Il semble bien que l'avènement soit imminent et qua la période du mois de mai se murmure chez les fabricants et assembleurs d'ordinateurs, car c'est au prix d'une entente sur la date de sortie du WUSB que celui-ci pourra être un succès... et que nous risquerons dorénavant moins de nous prendre les pieds dans les câbles de nos machines !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi