Tech

Google Print s'ouvre aux éditeurs français et européens

ActualitéClassé sous :Tech , Google Print , numérisation

Face au projet de Bibliothèque Numérique européenne soutenu par Jacques Chirac, Google accélère. Près d'un an après son lancement aux Etats-Unis, Google annonce l'ouverture de son programme Google Print de numérisation des livres aux éditeurs français et européens.

Présenté aux éditeurs français lors du dernier salon du livre, Google Print est une immense base de données qui devrait regrouper plus de 15 millions de livres dès 2010 (contre à peine 100.000 pour Gallica de la BnF). Les internautes peuvent chercher gratuitement dans le contenu d'un livre mais n'ont accès qu'à 5 pages sur lesquelles Google affichera soit des liens contextuels AdSense (dont les revenus seront reversés aux éditeurs) soit des liens vers une boutique en ligne commercialisant l'ouvrage.

Après avoir numérisé des livres sous Copyright sans l'accord de leurs auteurs, Google Print se limite désormais aux seuls ouvrages dans le domaine public ou aux accord avec des maisons d'édition. Pour le moment, les contenus anglophones sont majoritaires mais plusieurs maisons d'édition français étudient la mise à disposition de leurs ouvrages.

En août dernier, Amazon France a également mis en place un nouveau service baptisé "Chercher au cœur", permettant de rechercher dans près de 120 000 livres dont seulement 5 000 en français grâce à des partenariats avec une douzaine de maisons d'éditions comme Dargaud, La Découverte, Le Petit Futé ou Ellipses.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi