Qu'est-ce qui, en 2002 en France, enregistre plus de 13 millions d'utilisateurs, plus de 9 millions de terminaux, plus d'un milliard d'appels qui ont généré près de 2,8 milliards de minutes de connexions en 2002 : le minitel.
Cela vous intéressera aussi

Il faut se rendre à l'évidence, en terme d'usage le minitelminitel dépasse encore InternetInternet (paradoxalement grâce à Internet, puisque c'est par des émulateurs que la moitié des connexions minitel se font).
Selon France Télécom, aujourd'hui, c'est plus de 32 % de la population française âgée de 15 ans et plus qui consulte régulièrement les services Minitel, soit depuis un terminal dédié, soit depuis un micro-ordinateurmicro-ordinateur.

La consultation la plus fréquente porteporte encore sur l'annuaire électronique (gratuit les 3 premières minutes), les services pratiques tels que la vente par correspondance (les terminaux sont maintenant tous dotés d'un lecteur de carte à pucecarte à puce) et les petites annonces, le tourisme et les transports grand public, mais aussi les services banque/finances ou encore les services ludiques (jeux, astrologie ou messagerie).

Le téléphone mobile est lui-aussi paradoxalement un moteur de la croissance du minitel. France Télécom note en effet que près de 4,7 millions d'appels Minitel ont été générés en 2002 pour l'envoi de SMSSMS ou le téléchargement de logos ou sonneries.