Google Maps s'adapte aux nouveaux moyens de locomotion avec l'arrivée des vélos disponibles en libre-service dans les grandes villes. © SamuelStone, Pixabay

Tech

Google Maps inclut désormais le covoiturage et le Vélib' dans ses itinéraires

ActualitéClassé sous :smartphone , Applications iOS , application Android

Après les transports en commun et les VTC, c'est au tour du covoiturage et des vélos en libre-service d'être indiqués dans l'application Google. Ce sera disponible dans 30 pays, et sur les smartphones sous Android et iOS.

« Du premier au dernier kilomètre avec Google Maps ». C'est en quelque sorte le nouveau slogan de la plus populaire des applications de géolocalisation, et pour tenir sa promesse, Google a décidé d'ajouter de nouveaux moyens de transport dans ses calculs. Ainsi, débarquent dans les options le covoiturage et la location de vélos dans les villes qui les proposent.

Jusqu'à présent, lorsqu'on saisissait un itinéraire, l'application proposait des trajets en voiture, en transports en commun, à pied et à vélo. Ensuite, en sélectionnant, transports en commun, on pouvait avoir des compléments comme le temps de marche jusqu'à la gare ou l'option de prendre le bus, et de combiner divers moyens de locomotion.

Il faudra accéder à l'option « Mixed Modes » pour afficher les trajets avec une partie en covoiturage ou à vélo en libre-service. © Google

Mieux s'adapter à l'urgence et au budget

Désormais, dans les combinaisons possibles, on trouvera donc le covoiturage, comme Blablacar, et la location de vélos comme le Vélib' à Paris. Pour Google, il s'agit surtout de s'adapter à vos besoins et votre budget. S'il y a urgence, peut-être qu'il est ainsi préférable d'opter pour le covoiturage pour aller à la gare la plus proche, et en cas de problèmes dans les transports en commun ou d'embouteillages sur les routes, c'est le vélo qui est le plus adapté. Pour des raisons de coût, c'est aussi le covoiturage qui peut être l'option la plus avantageuse pour un long déplacement par rapport à la voiture ou le train.

Selon Google, ces nouvelles options arriveront prochainement à la fois sur iOS et Android, et dans trente pays, et sans doute que la France fera partie de cette première fournée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi