Le projecteur qui permet de reconnaître un visage en 3D a vu sa puissance démultipliée. © ZTE
Tech

Le dernier smartphone ZTE reconnaît les visages sans caméra visible

ActualitéClassé sous :smartphone , ZTE , reconnaissance faciale

[EN VIDÉO] L'humanité partage 70 % de ses expressions faciales  Les quelque sept milliards d'humains peuplant la Terre auraient un autre point commun. Enfin, 16 points communs. Ils partageraient 16 expressions faciales dans des contextes similaires. 

ZTE améliore son système de caméra à selfies invisible, car placé sous l'écran. Le système est maintenant capable de réaliser de la reconnaissance faciale 3D.

À la fin de l'année 2020, le constructeur chinois ZTE a lancé l'Axon 20 5G, un smartphone dont la caméra à selfies est placée sous l'écran et non pas dans une encoche ou un trou. C'est une sacrée prouesse, puisque le capteur se trouve directement sous les pixels de l'afficheur. ZTE avait en réalité intégré dans son écran une mini-dalle différente au-dessus du capteur. Celui-ci dispose d'une densité de pixels inférieure et d'une transparence suffisante pour qu'il puisse prendre les clichés. Le résultat n'est pas terrible, avec un effet de voile, mais le principe est là. Aujourd'hui, c'est durant le Mobile World Congress de Shanghai que la marque a dévoilé une amélioration de ce procédé. Cette fois, il s'agit d'un système de reconnaissance faciale en 3D permettant de déverrouiller le mobile, à l'instar de Face ID.

Décrit par site Engadget Chine, le système est l'équivalent de celui de cette fameuse caméra invisible, mais pour parvenir à identifier en temps réel et en 3D un visage sans erreur, ZTE a dû encore une fois ruser. Pour compenser l'opacité de l'écran, la puissance des pixels du projecteur qui sert à identifier le visage a été multipliée par dix, par rapport à ce qu'il se fait sur les autres systèmes.

Exit les encoches et poinçons dans l’écran

Et ce n'est pas tout, puisque pour donner un affichage plus cohérent avec le reste de l'écran, la densité en pixels de la petite dalle couvrant le capteur est passée de 200 à 400 ppp. Par ailleurs, son taux de rafraîchissement évolue également de 90 à 120 Hz. Au final, avec ce procédé, ZTE est peut-être parvenu à trouver la bonne formule pour obtenir à la fois un écran doté d'un afficheur lisse et capable de réaliser des clichés de qualité correcte et également doué pour la reconnaissance faciale.

La société affirme que le système est suffisamment sécurisé pour permettre d'authentifier des paiements mobiles. Il pourrait également servir à des applications de modélisation 3D. Toujours selon Engadget, certaines rumeurs indiquent que ce système sera présent sur le prochain Axon 30 Pro de la marque. Si le procédé fonctionne, il pourrait bien régler définitivement les contraintes de style que l'on connaît toujours avec les capteurs à selfies.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !