Le processeur de Cerebras est 56 fois plus gros que la plus imposante des puces graphiques pour serveur (GPU). © Cerebras
Tech

Le plus gros processeur au monde se compose de 2.600 milliards de transistors et 850.000 cœurs !

ActualitéClassé sous :processeur , wafer de silicium , wafer

Dédié au deep learning, le Cerebras Wafer dispose de 850.000 cœurs pour 2.600 milliards de transistors. Il est 56 fois plus imposant que la plus grosse puce graphique. Ce réseau neuronal se destine aux serveurs.

Il y a très peu de chances pour qu'un jour vous trouviez un ordinateur équipé d'un processeur Cerebras, ce n'est pas son territoire naturel. Il faut dire que ce processeur est le plus gros du moment. En raison de ses dimensions, il se destine aux serveurs des datacenters. Conçu par la société américaine Cerebras Systems, il est dédié à l'Intelligence artificielle et notamment au deep learning. Il repose sur une architecture baptisée « Wafer-scale engine » (WSE). 

Pour bien comprendre de quoi il s'agit, il faut savoir que chez Intel, ou AMD, par exemple, les puces sont habituellement imprimées sur de grandes plaques de silicium, appelée « Wafer ». Chaque unité est ensuite découpée. Les interconnexions entre les cœurs sont ensuite ajoutées. De son côté, Cerebras a repris un concept des années 80 où l'ensemble des composants, y compris la mémoire vive, sont intégrés sur une seule plaque de silicium. Cet ensemble permet de gagner en vélocité et de réduire les coûts de production. Le seul hic, c'est qu'il faut opter pour un système de refroidissement conséquent pour éviter la surchauffe de ce processeur.

Record du monde de taille

Le WSE de Cerebras en est à sa seconde génération. La première avait déjà le titre de plus gros processeur du monde, puisque sa plaque carrée de silicium mesurait déjà 20 cm de côté. Cette seconde édition réitère ce record avec une surface de silicium équivalente, sur laquelle sont agglutinés 2.600 milliards de transistors, pour un total de 850.000 cœurs optimisés pour l'IA. Les transistors ont été gravés en 7 nm par le spécialiste Taiwan Semiconductor, contre 16 nm pour la première version du processeur. Pour le coup, la quantité de cœurs a également été doublée, ainsi que les performances.

Ce WSE 2 vient tout juste d'être dévoilé lors d'une conférence internationale en ligne dédiée aux puces baptisée Hot Chips. Le constructeur n'a cependant pas donné de détails sur la quantité de mémoire vive embarquée sur la puce. Pour information, il fallait 18 Go de mémoire vive pour épauler le processeur sur sa première version. S'il est évident que ce processeur, qui bat les records de taille, ne se trouvera jamais dans un PC, rien ne dit pour autant qu'il finira un jour dans un serveur.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !