Le Cerebras CS-1 est un supercalculateur pour l’apprentissage profond basé sur le processeur géant Wafer Scale Engine. © Cerebras
Tech

Ce processeur est si rapide et puissant qu’il prédit les actions à venir

ActualitéClassé sous :processeur , Cerebras Systems , wafer

-

Le Cerebras CS-1, un supercalculateur conçu pour l'intelligence artificielle, s'est révélé particulièrement efficace sur les problèmes de mécanique des fluides numérique. Doté d'un seul « processeur », il est parvenu à simuler le fonctionnement d'une centrale électrique 200 fois plus rapidement que le supercalculateur Joule 2.0.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment définir la pertinence de l'intelligence artificielle ?  L’intelligence artificielle (IA), de plus en plus présente dans notre monde, permet aux machines d’imiter une forme d’intelligence réelle. Mais comment la définir ? 

Le supercalculateur de la société américaine Cerebras Systems est tellement puissant qu'il est capable de simuler l'opération d'une centrale électrique plus rapidement qu'en temps réel. Présenté à la conférence sur les supercalculateurs SC20, le Cerebras CS-1, conçu pourtant pour l'intelligence artificielle et l'apprentissage profond, est parvenu à établir un record de vitesse dans la mécanique des fluides numérique.

Le constructeur a repris la modélisation de la combustion en lit fluidisé des centrales électriques, habituellement utilisée sur le supercalculateur Joule 2.0, qui est 82e au rang mondial. Le Cerebras CS-1 a atteint 0,86 pétaflops (millions de milliards d'opérations à virgule flottante par seconde), soit un tiers de ses performances maximales. Il s'est révélé 200 fois plus rapide que le Joule 2.0.

Les performances du Cerebras CS-1 s’expliquent par l’architecture des cœurs. © Cerebras

De la mémoire et un routeur intégrés dans chaque cœur

Le supercalculateur ne contient qu'un seul « processeur », mais celui-ci est géant. Baptisé Wafer Scale Engine, il contient 1.200 milliards de transistors et 400.000 cœurs optimisés pour l'intelligence artificielle. Sa particularité est d'utiliser un « wafer » entier, une plaque sur laquelle de multiples processeurs sont habituellement imprimés, puis découpés.

Les supercalculateurs offrent habituellement des résultats plutôt médiocres dans le domaine de la mécanique des fluides numérique, qui fait appel à des systèmes structurés d'équations linéaires. Les performances du Cerebras CS-1 s'expliquent par son architecture qui offre une bande passante mémoire beaucoup plus importante. Chacun des 400.000 cœurs du Wafer Scale Engine dispose de sa propre mémoire et intègre également un routeur. Selon Andrew Feldman, P.-D.G. de Cerebras, « pour ce travail, le CS-1 est la machine la plus rapide jamais construite, plus rapide que toute combinaison de clusters de processeurs ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !