Conçue aux Etats-Unis, la Switchblade est une voiture de sport volante dotée d'ailes pliantes et d'une queue rétractable. Elle vient d’obtenir l’agrément de la Federal Aviation Administration et se rapproche d’une commercialisation.

Cela vous intéressera aussi

AirCar, Leo Coupe, AeroMobil, SkyCar... Les projets et concepts de voitures volantes ne manquent pas, mais rares sont ceux qui parviennent au stade du produit fini commercialisable. C'est le cas de la Switchblade, une voiturevoiture volante sur laquelle l'entreprise américaine Samson Sky planche depuis 14 ans. Elle vient d'obtenir une autorisation de vol de la part de la Federal Aviation Administration (FAA), l'autorité de régulation du secteur aérien.

Munie de trois roues et d'un profil qui s'apparente davantage à la carlingue d'un avion qu'à la carrosserie d'une voiture, la Switchblade possède des ailes et une queue qui se rétractent. Il ne faut pas plus de trois minutes pour que la voiture se transforme en avion et vice-versa. Deux personnes peuvent prendre place à bord pour une capacité d'emport totale de 260 kgkg. La Switchblade est équipée d'un moteur trois cylindres à essence de 190 chevaux qui fait office de générateurgénérateur pour alimenter les moteurs électriques des roues et de l'hélice.

La voiture volante Switchblade utilise des ailes qui viennent se replier sous le châssis. © Samson Sky
La voiture volante Switchblade utilise des ailes qui viennent se replier sous le châssis. © Samson Sky

Une voiture volante à monter soi-même

Sur route, l'engin peut atteindre les 200 km/h. Dans les airsairs, Switchblade peut parcourir jusqu'à 720 km, voler à 257 km/h de moyenne et atteindre une altitude de 16 000 pieds. L'encombrement en mode voiture de 5,1 m x 1,8 mètres serait équivalent à celui d'une berline familiale. Pour décollage, il faut pouvoir une piste mesurant au moins 335 mètres. Pour l'atterrissage, 213 mètres suffiront. En tant que véhicule à trois roues, l'engin peut être immatriculé comme une motomoto dans certains Etats américains. Une licence de pilote privé sera nécessaire pour voler. 

Avec le feufeu vert de la FAA, Samson Sky va pouvoir entamer ses vols d'essais qui conduiront à la certification. Une étape qui pourrait prendre encore plusieurs mois. Le constructeur annonce un tarif de 150 000 dollars (147 000 au cours actuel) et dit avoir enregistré déjà 1 670 réservations. Précision qui a son importance, la Switchblade sera livrée en kit à monter. Il faudra investir 2 000 heures de travail avant de pouvoir mettre le contact. Samson a tout de même prévu un centre d'assistance à la constructionconstruction censé permettre d'effectuer le montage en une semaine.