Tech

Mémoire holographique à base de protéines de poulet

ActualitéClassé sous :informatique , brevet , mémoire

La recherche de nouvelles capacités de stockage passe par de nombreux chemins y compris par les animaux. En effet, l'institut Louis Pasteur à Strasbourg vient de mettre au point une mémoire holographique à base de protéine de poulet.

Mémoire holographique à base de protéines de poulet

Des protéines de poulet frappées par un laser puis placées sur un support plastique ou de verre formeront une mémoire holographique (en 3D).
Le laser va modifier la structure de la protéine, ce qui inscrira l'information destinée qui pourra ensuite être relue grâce à un autre rayon laser.

Cette technique permettra de stocker plus de 128 Go de donnés soit l'équivalent de 27 DVDpour la même taille de support. Nommée "hypermémoire diffractive" par ses créateurs, elle ne permet pas pour l'instant d'être réinscriptible.

Pour cela les chercheurs pensent s'orienter vers des protéines d'algues. Pionner s'est empressé d'acheter le brevet, même s'il n'en prévoit pas d'applications industrielles pour le moment, preuve que cette technique a un réel potentiel.

Cela vous intéressera aussi