Tech

En bref : le disque holographique de Inphase bientôt commercialisé

ActualitéClassé sous :informatique , Inphase Technologies , Tapestry 300r

Capable de stocker 300 Go dans sa première version, et 1,6 To dans quelques années, le disque optique holographique mis au point par Inphase vient d'être présenté aux Etats-Unis. La commercialisation va commencer, mais à un tarif qui le réserve aux entreprises.

Le lecteur-enregistreur est fin prêt. Remarquez le disque, protégé dans une cartouche, comme les DVD-Ram. © Inphase Technologies

Depuis des années, la jeune société Inphase Technologies travaille à la mise au point d'un support d'enregistrement holographique. Ses recherches ont abouti à un disque optique, semblable à un DVD et lisible, comme le Blu-Ray, par un laser de couleur bleue (donc de longueur d'onde plus courte que celle d'un lecteur classique). L'enregistrement holographique utilise toute l'épaisseur du disque, inscrivant l'information sous forme de motifs à trois dimensions. La capacité théorique est bien plus élevée que celle d'un CD ou d'un DVD, sur lesquelles les informations sont inscrites sous forme d'un alignement de creux et de bosses.

Lors des premières présentations du disque lui-même, le HVD (Holographic Versatile Disc), Inphase Technologies avait annoncé un maximum de 1,6 To, soit 1.600 Go. Dans sa première version, présentée au NAB Show, à Las Vegas, le Tapestry 300r n'offre que 300 Go. Cette capacité est considérable si on la compare à un DVD (4,7 Go) et bien supérieure à celle d'un disque Blu-Ray (25 Go par couche, permettant 100 voire 200 Go). La vitesse annoncée, de 20 Mo/s, est du même ordre que celle d'un Blu-Ray.

Des modèles aux performances plus élevées sont promis dans les prochaines années, atteignant 800 Go puis 1,6 To, avec des vitesses, respectivement, de 80 et 120 Mo/s. Le prix annoncé, de 18.000 dollars, réserve ces lecteurs/enregistreurs aux entreprises et au marché de l'archivage (la durée de vie serait de 50 ans d'après Inphase). Ce n'est donc pas un hasard si l'annonce a été lancée au salon NAB, c'est-à-dire celui de la National Association of Broadcasters, qui réunit les professionnels de la radiodiffusion et de la télévision.

Cela vous intéressera aussi