Tech

En bref : la NSA sait espionner les ordinateurs non connectés

ActualitéClassé sous :informatique , piratage informatique , NSA

-

Quantum, qui peut prendre la forme d'une clé USB truquée subrepticement introduite dans un ordinateur, saura en extraire des informations et les envoyer par radio à un récepteur voisin. Un peu compliqué, mais la méthode est utilisée par les services secrets des États-Unis.

Le calculateur quantique D-Wave est déjà commercialisé. La Nasa et Google s'en sont offert un. Théoriquement, s'il fonctionne aussi bien que le disent ses constructeurs, lui ou un modèle plus fiable feraient des prodiges en cryptographie pour casser les codes. La NSA a-t-elle envie d'en acquérir un ? © D-Wave Systems

Dans le roman-fleuve des révélations de l'ancien agent de la CIA et de la NSA Edward Snowden, le quotidien The New York Times ajoute un nouveau chapitre : l'espionnage d’ordinateurs par un moyen physique. Baptisé Quantum, ce système repose sur un circuit électronique comportant notamment un émetteur radio. Il peut être introduit dans l'ordinateur même « par un espion, un fabricant d'ordinateurs ou même l'utilisateur à son insu ». Ce petit circuit peut aussi équiper une clé USB truquée ou, peut-être, une carte mémoire SD ou autre. Les signaux radio auraient une portée de « huit miles », soit environ 13 km, parfois destinés, explique le quotidien, à un équipement portable installé dans une mallette.

La NSA (National Security Agency), l'agence de renseignements des États-Unis, utiliserait cette technique depuis 2008 et aurait ainsi équipé quelque 100.000 ordinateurs. Toujours selon la même source, des réseaux militaires chinois et russes, ainsi que des unités de la police mexicaine auraient bénéficié de cet équipement gratuit. Le quotidien cite également des institutions européennes chargées du commerce, mais aussi des organismes officiels de pays engagés dans la lutte contre le terrorisme, comme l'Arabie Saoudite, l'Inde et le Pakistan.

Il s'agit bien sûr d'un programme d’espionnage de haut niveau qui ne concerne pas les particuliers. Nous sommes ici au pays de James Bond et des barbouzes. Avec le logiciel et moteur de recherche XKeyscore, la NSA sait toutefois espionner à distance, via Internet cette fois.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi