Contre un forfait payé à l'achat ou mensuellement, l'acquéreur d'un iPod ou d'un iPhone trouverait un accès gratuit et sans limitation au catalogue de musique iTunes. C'est ce que souhaite Apple, qui négocie avec des maisons de disques et c'est aussi la voie choisie par Nokia.
Cela vous intéressera aussi

Selon le Financial Times, Apple serait actuellement en train de négocier avec plusieurs maisons de disques pour qu'elles acceptent de laisser une partie de leur production en téléchargement gratuit sur iTunesiTunes. En contrepartie, Apple proposerait de leur verser 20 dollars pour chaque appareil vendu, iPhoneiPhone ou iPodiPod.

L'acheteur, lui, devrait s'acquitter d'une somme forfaitaire, soit chaque mois dans le cas de l'iPhone, soit au moment de l'acquisition dans le cas de l'iPod.

Nokia penche pour la même stratégie et a négocié avec Universal Music un accord similaire mais sur la base de 80 dollars. Toujours d'après le Financial Times, c'est d'ailleurs sur cette question de la rémunération des maisons de disques que les discussions achopperaient pour l'instant.

Quel que soit le résultat de ces négociations, leur existence démontre que les DRMDRM et autres embûches à la lecture de musique n'ont plus le ventvent en poupe...