Tech

Disney Research réinvente le bouche à oreille avec Ishin-Den-Shin

ActualitéClassé sous :électronique , Ishin-Den-Shin , champ électrostatique

Une équipe de Disney Research a mis au point un système de transmission de messages vocaux par le toucher. Baptisée Ishin-Den-Shin, cette technologie permet de transformer un signal audio en courant électrique qui se transmet par la peau. Une personne peut alors enregistrer un message vocal puis le transmettre en apposant son index sur l'oreille de son interlocuteur, qui pourra l'écouter. Olivier Bau, un chercheur français qui a travaillé sur ce projet, a répondu aux questions de Futura-Sciences.

Avec Ishin-Den-Shin, il est possible de transmettre un message vocal en utilisant le corps comme médium. Le signal peut même circuler d’une personne à l’autre, pourvu qu’elles aient un contact physique. © Disney Research

L'expression bouche à oreille n'a peut-être jamais aussi bien porté son nom qu'avec la technologie imaginée par Disney Research. Son principe est simple : une personne enregistre un message vocal qu'elle murmure à l'aide d'un microphone, puis va le faire écouter en plaçant son index sur l'oreille de celui ou celle qui se trouve à ses côtés. Encore mieux, un message peut même être relayé à la chaîne si plusieurs personnes sont en contact. Il ne s'agit pas d'un tour de magie, mais d'un principe physique tout ce qu'il y a de plus fonctionnel.

Cette innovation porte le nom d'Ishin-Den-Shin, un terme japonais qui décrit la communication non verbale. Elle repose sur un microphone classique relié à la carte son d'un ordinateur, qui transforme le son en un enregistrement. Celui-ci, sous forme d'un message en boucle, est converti et envoyé sur un fil métallique placé à l'extérieur du microphone.

« Le signal audio est transformé en un signal électrique à haute tension et très faible intensité, imperceptible, a expliqué à Futura-Sciences Olivier Bau, un chercheur français qui a participé à l'élaboration de cette technologie. Ce signal module le champ électrostatique à la surface de la peau de la personne en contact avec la source, en l'occurrence le microphone (mais cela peut être un autre objet). Quand la personne exposée au signal touche l'oreille d'une autre personne, son doigt et l'oreille forment ensemble un haut-parleur, le doigt jouant le rôle de l'actuateur et l'oreille de la membrane. » Il faut donc garder le microphone en main le temps de transmettre le message tout en en touchant l'oreille de son interlocuteur.

Le principe d’Ishin-Den-Shin commence par l’enregistrement d’un message à partir d’un microphone classique relié à un ordinateur. Le son est traité par un logiciel et un amplificateur (amplifier and filter) pour être transformé en un signal électrique (high amplitude, low power electrical signal) et inaudible qui est transmis via un fil métallique très fin placé sur le microphone. Lorsque la personne est en contact avec le fil, cela crée un champ électrostatique modulé à la surface de la peau. En touchant du doigt l’oreille de quelqu’un, le champ électrostatique provoque des microvibrations, transformant l’ensemble doigt-oreille en haut-parleur.

Le principe d’Ishin-Den-Shin commence par l’enregistrement d’un message à partir d’un microphone classique relié à un ordinateur. Le son est traité par un logiciel et un amplificateur (amplifier and filter) pour être transformé en un signal électrique (high amplitude, low power electrical signal) et inaudible qui est transmis via un fil métallique très fin placé sur le microphone. Lorsque la personne est en contact avec le fil, cela crée un champ électrostatique modulé à la surface de la peau. En touchant du doigt l’oreille de quelqu’un, le champ électrostatique provoque des microvibrations, transformant l’ensemble doigt-oreille en haut-parleur. © Disney Research

Ishin-Den-Shin, la transmission de message avec tous les objets

Sur ce principe, un message peut circuler entre plusieurs personnes si elles forment une chaîne physique. Cependant, plus celle-ci est longue, plus l'intensité du signal diminue et le meilleur résultat obtenu pour le moment implique un maximum de trois personnes. Par ailleurs, le signal sera altéré en cas de présence d'humidité, par exemple si l'une des personnes transpire.

Bien que le chercheur nous ait déclaré ne pas pouvoir entrer dans les détails techniques du procédé, il nous a indiqué que le système utilise un logiciel de synthèse du son et un circuit d'amplification. Ishin-Den-Shin pourrait fonctionner avec n'importe quel objet du quotidien, assure Disney Research« Ce projet fait partie d'une recherche conceptuelle où le corps humain devient une interface et un médium pour la communication de données et de signaux », explique Ivan Poupyrev, chef du groupe de technologie de l'interaction à Disney Research. Il fait notamment référence à Touché, une autre invention mûrie dans son laboratoire, et dont Futura-Sciences a déjà parlé.

Touché est une technologie tactile capacitive multifréquence capable de détecter des mouvements sur n'importe quel type de surface, y compris liquide. Comme Touché, Ishin-Den-Shin est une innovation pleine de promesses, mais qui n'a pas encore de débouché concret. Interrogé par Futura-Sciences à ce sujet, Olivier Bau a déclaré qu'il ne pouvait pas s'exprimer sur les projets de Disney...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi