Les smartphones des responsables ukrainiens seraient particulièrement visés par des tentatives de piratage. © Adimas, Fotolia
Tech

Les hackers russes ciblent les dirigeants ukrainiens

ActualitéClassé sous :cyberguerre , cybersécurité , smartphone

-

[EN VIDÉO] Cyberespionnage : quelles sont les menaces ?  Ingérence dans les élections, vol de données industrielles, piratage de systèmes militaires… Le cyberespionnage a connu une envolée ces deux dernières décennies. 

La Russie mène une guerre hybride, utilisant des hackers pour tenter de pénétrer dans les réseaux protégés ukrainiens pour voler des informations et paralyser les infrastructures. Selon un des chefs de la cyberdéfense du pays, les smartphones des responsables ukrainiens sont particulièrement visés par les cyberattaques russes.

La guerre fait rage en Ukraine depuis plus de 100 jours, et le pays continue de faire preuve d'une résistance surprenante. Toutefois, la guerre moderne n'est pas uniquement une affaire de missiles, de chars, de drones ainsi que des hommes et des femmes qui se battent sur le terrain... Elle est aussi hybride. La Russie utilise ses hackers pour mener une véritable cyberguerre pour tenter de prendre l'avantage.

Selon Victor Zhora, l'un des chefs de la cyberdéfense ukrainienne, les hackers russes tentent d'infecter les smartphones des dirigeants du pays. Lors d'une conférence de presse en ligne pour marquer 100 jours depuis l'invasion par la Russie, il a déclaré : « Nous constatons de nombreuses tentatives de piratage des smartphones des responsables ukrainiens, principalement par la diffusion de logiciels malveillants. »

Aucun smartphone infecté à ce jour

La bonne nouvelle est que, là aussi, la défense ukrainienne semble solide, puisque ce ne sont que des tentatives. Victor Zhora a déclaré que son service n'a trouvé aucune indication que des appareils auraient été compromis. Avec des malwares « zéro clic », autrement dit qui profitent d'une faille particulièrement grave pour s'installer sans la moindre interaction de l'utilisateur, il peut être difficile de savoir si l'on a été victime d'une attaque sans analyser entièrement l'appareil.

Les cyberattaques font partie intégrante de la guerre menée par les Russes, et les hackers semblent avoir été inclus dans les préparations bien à l'avance. L’analyse d’un malware utilisé dès le début de l'invasion d'Ukraine a montré qu'il avait été créé plusieurs mois à l'avance et utilisé exclusivement pour la guerre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !