Sciences

Combiner une carte IGN et un GPS

Dossier - Topographie : découvrir le fonctionnement du GPS
DossierClassé sous :physique , Incontournables , topographie

-

Les sciences géographiques et notamment la cartographie sont à l'origine du désir incessant de connaître notre position physique sur la planète. Les technologies actuelles nous proposent des systèmes électroniques informatisés : découvrons le GPS.

  
DossiersTopographie : découvrir le fonctionnement du GPS
 

Pour le grand public, des récepteurs GPS d'une précision de 50 m se trouve dans certains magasins de sport au rayon randonnée. En général, ces GPS fournissent des coordonnées géographiques dans le système mondial WGS84 et beaucoup d'entre eux proposent aussi des coordonnées dans le système de projection plane UTM. Ces 2 systèmes sont reportés sur les cartes d'état major : les cartes IGN. Les quadrillages sont tracés et vous aident, grâce à l'échelle, à estimer les distances réelles sur le terrain. D'autres systèmes de coordonnées sont présents sur les cartes, mais très peu utilisés. Mais attention, il s'agit dans tous les cas de distances horizontales donc, si vous vous situez en zone montagneuse, prenez garde !

Mais nous avons parlé jusqu'ici de position sur un plan, pas de l'altimétrie. L'altimétrie, est un vaste et autre sujet et elle est donnée, sur ces récepteurs GPS avec une précision de l'ordre de 50 m en moyenne selon la qualité du récepteur. Il peut être facilement d'une centaine de mètres en montagne.

Voici comment lire votre position sur une carte IGN avec les coordonnées fournies par votre récepteur GPS :

Sur la carte même, vous retrouvez un quadrillage bleu qui correspond à la projection UTM. Vous verrez aussi, en cherchant bien, des petits croisillons noirs qui correspondent à la projection LAMBERT suivant la zone où vous vous trouvez en France (rappelons que la France est découpée en 4 zones sur l'axe nord-sud afin de limiter les altérations de distances).

Sur le côté et le bas de la carte, vous trouverez 2 échelles de mesures ainsi que des amorces. En bas se trouve les coordonnées de l'axe EST et à gauche l'axe NORD. Chacune des échelles et les amorces correspondent à un système de coordonnées, et donc des unités différentes :

A - amorces systèmeWGS84 projection UTM, coordonnées planes en kilomètres par rapport au méridien de Greenwich

B - échelle de mesure système européen ED50, coordonnées géographiques en DMS (Degrés, Minutes, Secondes) par rapport au méridien de Greenwich

C - échelle de mesure système NTF, coordonnées géographiques en Grades (100 Gr = 90°) par rapport au méridien de Paris

D - amorces système NTF projection LAMBERT (ici zone III), coordonnées planes en kilomètres par rapport au méridien de Paris. Le premier chiffre indique la zone du LAMBERT, ex : Y= 3164 = LAMBERT III, 164 KM en Y (l'origine étant à Y= 200 Km, on est 36 Km au dessous du parallèle des 52°); pour le X, la zone n'est pas signifiée

E - amorces système NTF projection LAMBERT II étendu, coordonnées planes en kilomètres par rapport au méridien de Paris. Le parallèle origine est à 52° et il s'agit d'un LAMBERT regroupant les 4 zones pour les unifier, mais dont l'altération des distances aux pôles du pays sont importantes

F - le numéro de la carte suivant le plan général d'assemblage de l'IGN

Le récepteur GPS doit correctement être paramétré pour pouvoir être bien utilisé. Si vous voulez lire des coordonnées en UTM, assurez-vous que ce système est actif sur votre GPS et que c'est via celui-ci que les coordonnées sont affichées. Ces paramètres doivent être configurés dès le départ ou vous risquez de vous situer à un mauvais endroit sur votre carte.