Oppidum de Gergovie

DossierClassé sous :archéologie , oppidum , gergovie

-

Situé à 6 km au sud de Clermont-Ferrand, le Plateau de Gergovie se présente sous la forme d'une table basaltique de 1500 m de long, 500 m de large. De ses 744 m de hauteur, il domine une grande partie du département du Puy de Dôme.

  
DossiersOppidum de Gergovie
 

Situé à 6 km au sud de Clermont-Ferrand, le Plateau de Gergovie se présente sous la forme d'une table basaltique de 1500 m de long, 500 m de large. De ses 744 m de hauteur, il domine une grande partie du département du Puy de Dôme.


Carte de France situant Gergovie

Pour profiter du panorama qu'offre ce belvédère naturel, il suffit d'emprunter le chemin qui longe la crête. Si votre regard se pose du côté nord-ouest, il suivra l'alignement des volcans de la Chaîne des Puys et découvrira à ses pieds la ville de Clermont Ferrand. Au sud-ouest, dans le lointain, ce sera le Massif du Sancy, puis au sud, la Limagne des buttes et le Val d'Allier. Enfin à l'est, il découvrira l'étendue de la Grande Limagne, plaine ponctuée de collines s'achevant à l'horizon par les Monts du Forez et du Livradois.

Parvenu à la Maison de Gergovie, vous pourrez découvrir sur grand écran le déroulement de la célèbre bataille de 52 av. J.-C. qui opposa Vercingétorix aux légions de César, et plus encore faire connaissance avec l'ensemble du site. Ainsi, la formation géologique du Plateau, ses richesses archéologiques, l'organisation de l'oppidum, et les résultats des différentes campagnes de fouilles qui y ont été menées vous deviendront familiers.

Lorsqu'il retrace les différentes péripéties de la bataille de Gergovie (Gergovia ou Gergobia selon les manuscrits), César utilise très souvent le mot oppidum pour désigner le site : " ex oppida Gergovia, in Arvernos ad oppidum Gergoviam, e regione oppidum " etc.... en tout une douzaine de fois. Mais, en deux occasions, il préfère écrire urbs (la ville) " perspecto urbis situ" et "ex omnibus urbis partibus orto clamore " L'utilisation de ce terme montre que l'oppidum de Gergovie n'est pas seulement un lieu de refuge, mais qu'il est habité de manière importante et permanente.