Cela vous intéressera aussi

L'interaction faible est, avec l'interaction électromagnétique et l'interaction forteinteraction forte, l'une des forces décrites par le modèle standard de la physique des particules. Elle agit sur toutes les particules connues, y compris sur les neutrinosneutrinos.

L'interaction faible et l'interaction forte en physique

Selon le modèle précité, l'interaction faible est le résultat d'un échange de bosonsbosons W et Z. Ceux-ci ayant une massemasse très élevée, la portée de la force faible se limite au noyau atomique. Son intensité, comme son nom peut le laisser supposer, est bien inférieure à celle de la force forte (environ un million de fois) ainsi que de la force électromagnétique (environ dix mille fois).

La force faible peut être attractive ou répulsive

L'interaction faible est la seule à être capable de modifier la saveur des quarks, la seule également à violer les symétries P et CP. Elle permet aux leptonsleptons et aux quarksquarks d'échanger énergieénergie, masse et charge électrique. Elle peut être attractive ou répulsive.

L’interaction faible en pratique

L'interaction faible est responsable de la radioactivitéradioactivité β. Elle est donc indirectement à l'origine de la nucléosynthèsenucléosynthèse au cœur des étoilesétoiles. Elle permet également la datation au carbone 14 et les phénomènes de radioluminescenceradioluminescence.