Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les secrets de la mission Planck Le satellite Planck constitue une formidable machine à remonter dans le temps, capable de nousnull

L'effet Sunyaev-Zel'dovich (SZ) est un phénomène physiquephysique important pour l'étude de la cosmologiecosmologie, découvert par deux grands cosmologistes russes, d'abord théoriquement à la fin des années 1960, et ensuite observé pour la première fois en 1983. Il s'agissait de Yakov Borisovich Zeldovich et de Rashid Alievitch Sunyaev qui s'est vu attribuer récemment le célèbre prix Crafoord


Le cosmologiste et astrophysicien russe Rashid Sunyaev a reçu la médaille Benjamin Franklin de physique 2012 pour ses contributions monumentales à la compréhension de l'univers primitif et des propriétés des trous noirs. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © The Franklin Institute

Principe de l'effet Sunyaev-Zel'dovich

Les deux chercheurs ont compris qu'un gazgaz d'électronsélectrons chauds, comme il en existe dans bien des situations astrophysiquesastrophysiques, devait faire subir un effet Comptoneffet Compton inverse aux photonsphotons du rayonnement fossilerayonnement fossile. On sait que celui-ci possède un spectrespectre de corps noir, caractérisé par une relation précise entre la fréquencefréquence et l'intensité du rayonnement. 

Sur ce schéma montrant en ordonnée l'intensité (<em>Intensity</em>) du rayonnement de fond diffus en fonction de sa fréquence (<em>Frequency</em>) et de sa longueur d'onde (<em>Wavelength</em>) en abscisse, on voit clairement l'influence de l'effet Sunyaev-Zel'dovich. La courbe initiale de corps noir du rayonnement fossile est distordue et déplacée vers les hautes fréquences, pour donner l'intensité du rayonnement de fond diffus en traits pleins. © Annu. Rev. Astron. Astrophys.
Sur ce schéma montrant en ordonnée l'intensité (Intensity) du rayonnement de fond diffus en fonction de sa fréquence (Frequency) et de sa longueur d'onde (Wavelength) en abscisse, on voit clairement l'influence de l'effet Sunyaev-Zel'dovich. La courbe initiale de corps noir du rayonnement fossile est distordue et déplacée vers les hautes fréquences, pour donner l'intensité du rayonnement de fond diffus en traits pleins. © Annu. Rev. Astron. Astrophys.

En subissant des collisions (effet Compton) avec les électrons énergétiques d'un plasmaplasma chaud, les photons sont portés à des énergiesénergies plus élevées, ce qui se traduit par un déficit de photons de basses énergies pour le spectre du rayonnement fossile, mais corrélativement par un excès de photons à plus hautes énergies. La courbe du spectre du corps noircorps noir du rayonnement de fond diffusdiffus apparaît donc comme distordue et décalée vers les hautes fréquences, comme le montre le schéma ci-dessus. 


Rashid Sunyaev prononce une conférence sur la vie et l'œuvre de Yakov Zel'dovich, son collaborateur, mentor et ami de longue date, lors du lancement du Centre pour l'univers à l'Institut Périmètre le lundi 20 novembre 2017. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © The Franklin Institute