L’Andra est chargée de trouver des solutions pour stocker ou traiter les déchets radioactifs générés par les centrales, mais pas seulement. Les hôpitaux et les laboratoires de recherche produisent également des déchets de ce type. © Ji-Elle, Wikimedia Commons

Sciences

Andra

DéfinitionClassé sous :Matière , ANDRA , déchets radioactifs
 

L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) est un établissement public, placé sous la tutelle des ministères de l'Énergie, de l'Environnement et de la Recherche, dont les missions concernent la gestion des déchets produits par les diverses activités nucléaires sur le territoire français.

Créée en 1979 au sein du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), l'Andra doit alors prendre en charge la masse grandissante de déchets radioactifs générés par l'industrie du nucléaire en plein développement. Les premières missions de l'agence portent sur la création et l'exploitation de centres de stockage en surface, mais elle commence à étudier très tôt, dès 1982, la faisabilité d'un stockage en couches géologiques profondes, destiné à accueillir les déchets les plus dangereux - cette démarche a abouti sur le projet Cigéo.

L’Andra exploite trois sites de stockage, ainsi qu’un laboratoire de recherche souterrain situé sur les communes de Bure (Meuse) et Saudron (Haute-Marne). L’Espace technologique (ci-dessus) est associé au laboratoire. © Ji-Elle, Wikimedia Commons

Les missions de l’Andra

Depuis la loi Bataille de 1991, l'Andra est indépendante. Elle remplit plusieurs missions. D'une part, elle inventorie et collecte les déchets radioactifs générés par les centrales nucléaires, pour la production d'électricité, mais aussi par les institutions de recherche, le secteur militaire et les hôpitaux. Elle est aussi chargée de trouver des solutions de gestion et de stockage des déchets dits ultimes, c'est-à-dire qui ne peuvent pas être traités avec les technologies existantes. Pour ce faire, l'agence exploite aujourd'hui trois centres de stockage, situés dans la Manche et dans l'Aube.

Affectée à la réalisation du projet d'enfouissement des déchets Cigéo, l'Andra réalise également des activités de recherche. Ainsi, l'agence dispose du laboratoire de Bure, un laboratoire souterrain où elle étudie les propriétés de la couche calcaire dans laquelle seront ensevelis les déchets nucléaires de haute activité et à vie longue. Enfin, l'agence a l'obligation d'informer et de communiquer avec le public, afin de sensibiliser les citoyens sur ses actions et sur les enjeux de la gestion des déchets radioactifs, et d'être à l'écoute des différents acteurs concernés par ses activités.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Le site de stockage des déchets radioactifs de Bure : conçu pour durer  Présentation du site de stockage des déchets radioactifs de Bure. Il est en théorie conçu pour tenir 100.000 ans. © Andra