Certaines margarines sont produites par hydrogénation de matières grasses originellement liquides. © Peter Hinsdale, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

Sciences

Hydrogénation

DéfinitionClassé sous :chimie , hydrogénation , réaction chimique

Le terme d'« hydrogénation » désigne une réaction chimique qui consiste à ajouter une molécule de dihydrogène (H2), généralement gazeux, à un autre composé. La réaction d'hydrogénation sert habituellement à réduire ou à saturer des composés organiques. Elle a lieu à très hautes températures ou sous l'action du catalyseur.

La réaction d’hydrogénation

La réaction d'hydrogénation implique généralement trois espèces :

  • Le réactif à hydrogéner est un composé chimique qui présente une (ou plusieurs) liaison(s) multiple(s) ;
  • La source d’hydrogène est souvent du dihydrogène gazeux produit industriellement par reformage d'hydrocarbures ;
  • Le catalyseur permet de passer outre la grande stabilité du dihydrogène et de faire démarrer la réaction. Les métaux du groupe du platine sont, dans ce cas, des catalyseurs particulièrement efficaces. Certains métaux non précieux, comme le nickel, sont plus économiques mais moins performants.

Hydrogénation des huiles végétales et des alcènes

L'une des principales applications est l'hydrogénation de liaisons multiples carbone-carbone. Il s'agit d'une technique employée par l'industrie agroalimentaire pour saturer les lipides et les rendre ainsi solides. Certaines margarines sont produites par hydrogénation de matières grasses comme les huiles végétales.

L'hydrogénation est aussi utilisée par l'industrie pétrochimique, par exemple pour la conversion d'alcènes en alcanes, moins volatils.

Cela vous intéressera aussi