Cela vous intéressera aussi

La nébuleuse d’Orion, aussi nommée Messier 42 (M42) et NGCNGC 1976, est l'une des plus brillantes nébuleuses à émissionémission diffuse observable depuis la TerreTerre. Bien que visible à l'œilœil nu dans de bonnes conditions, dans un ciel sombre, l'objet ne fut pas mentionné par les astronomesastronomes de l'antiquité. Ce n'est qu'au début du XVIIe siècle que sa découverte fut officiellement annoncée. Charles MessierCharles Messier l'ajouta à son catalogue en 1769.

Au centre de la nébuleuse d’Orion

La nébuleuse d’Orion est une des parties les plus visibles d'un immense nuagenuage moléculaire. En son sein, sur une aire d'environ 24 années-lumièreannées-lumière de large, des centaines d'étoilesétoiles en gestationgestation, enfouies dans leurs coconscocons de gazgaz et de poussière. D'autres, qui sont déjà nées, sculptent leur environnement par leur rayonnement ultravioletultraviolet. La nébuleuse d’Orion se caractérise par sa forme caverneuse au creux de laquelle brillent ses étoiles les plus ardentes et massives. Le petit groupe formé est surnommé Trapèze, un des plus jeunes amas ouvertsamas ouverts connus.

Distante d'environ 1.400 années-lumière, la grande nébuleuse d’Orion est un des objets les plus observés et photographiés par les astronomes amateurs.